Dans l’IPod d’une Culotte Noire (Juillet)

Au moins de Juin dernier, je n’ai pas eu le temps de vous partager mes petites découvertes musicales. Je profite de ce joli mois de Juillet pour vous proposer 4 groupes ou artistes, ayant touchés mon âme et tournant toujours dans l’orbite des Culottes Noires. Je suis assez fière de certaines de mes découvertes, on y pense pas souvent à regarder dans les suggestions youtube, pourtant elles peuvent cacher de vrais trésors …

Vous vous en doutez tous que la musique rythme ma vie depuis mon plus jeune âge (merci papa, je sais que tu passes par là !) et à point elle peut-être thérapeutique pour certains. On la sent, on la voit, elle surgit remplie couleurs … On la vit. Comme à chaque fois, je vous ai desservie mon petit discours d’amour …

 

THE RUNAWAYS premier groupe de rock féminin datant des années 70. Il n’aura pas fait long feu, mais est emblématique de l’amorce des femmes dans ce mouvement réservé au genre masculin, gueulard, osé, provocateur .. Tout ce qui n’était pas approprié à une fille de bonne famille ! Avec pour leader Joan Jett, qui sera la seule « survivante » du groupe à poursuivre dans la musique. Sincèrement, j’ai découvert ce groupe lors de la sortie du film « The Runaways » avec Kristen Stewart qui retrace leur succès. Âme sensible s’abstenir, nous entrons dans la grande décadence féminine et la provocation des genres.

ANIMALI, j’ai découvert ce groupe grâce à un de mes contacts facebook qui en est totalement folle. Et je la comprend; la sonorité est assez moderne, tout en gardant le rythme du rock classique et les voix fumées. Je ne peux en parler plus en détails .. Mais je trouve que c’est assez ressemblant à un autre groupe qui paraîtra le mois prochain dans ce même genre d’article.

SOVIET SOVIET, du post punk qui nous boostera toujours. A force de naviguer de groupe en groupe sur youtube, je fais de belles découvertes. Originaire d’Italie et chantant pourtant en anglais, ce groupe à su trouver le bon filon pour se fondre dans la masse et obtenir un statut international. Il n’y a qu’à écouter …

THE MONO POLYS, découvert hier soir, il fallait absolument que je vous en parle ! En écoutant ce groupe par pur hasard .. J’ai eu l’impression de trouver un Indochine anglais. Un petit rock boys band essayant de faire la différence. Mais, bien entendu ça ne peut pas remplacer la douce mélodie et vérité française. Le rythme est endiablant, on a envie de sauter de partout, de partir en vacances, cette chanson est idéale d’ailleurs pour nous faire sentir l’été !

Hélas, je n’ai pas la chance de pouvoir faire des festivals cet été … Mais je scrute mes magazines afin d’être au courant des derniers concerts à faire. Et j’ai deux/trois dates déjà en tête, plus que le financement et tout sera bon. Il n’y a pas meilleur qu’un bon bain de foule, ne l’oublier pas.

Publicités

La Playlist d’une Culotte Noire

C’est enfin les vacances, alors que pour d’autre la reprise est imminente. On ne va pas les plaindre, être plaintif des autres ce n’est pas du sérieux .. Mais je vais quand même vous aider, si vous êtes concerné. Quelle meilleure thérapie que la chanson pour passer d’une émotion à une autre ? Ou du moins, nous faire accepter notre état d’âme et se créer un futur ambitieux … Pour sauver les âmes en peine, voici un art qui m’est nécessaire… La musique.

Je beigne dans ce grand bain depuis mon plus jeune âge, et aujourd’hui je viens vous faire part de mes récentes découvertes. Toujours dans une sonorité Rock/Metal/Punk principalement … Comme c’est étonnant ! Chaque mois, je tenterai donc de rédiger un article comportant 5 découvertes musicales, et peut-être une découverte littéraire ou artistique (dessin/peinture) Commençons sans plus tarder !

 

 

Je nomme en premier ma plus belle découverte: Black Pistol FireRock garage punk, retour dans les années 60/70, duo, je crois que tout est dit. La nostalgie se traduit dans des voix roques et soufflées ainsi que dans une instrumentalisation typique du rock classique.

The dead weather. Groupe constitué par Jack White, nom qui ne doit pas être inconnu du moins à la prononciation. On reste dans du pure rock classique relancé par une voix féminine: Alison Mosshart, étant aussi la chanteuse du groupe The Kills (que j’affectionne particulièrement) « Association d’artistes » ayant déjà fait peurs preuves .. L’expérience musicale à toujours des effets positifs !

The strokes. Un renouveau du garage rock, mélodie appelant aux vacances, sillonnant la route 66 et l’arrêt dans un magasin perdu au milieu de nul part. Voilà ce qui s’éveille en moi à l’écoute de ce groupe né en 1998.

Yeah yeah yeahs. Un peu de féminité rappelant le groupe The Runaways des années 70 ? Indispensable et impossible de passer à côté de ce groupe Américain (une fois de plus)

Vampire Weekend, dernier groupe à présenter … Je vais tricher en disant que ce n’est pas vraiment une découverte, car écouter bien la chanson que je vous présente, elle est connu pour avoir fait la marque de certaines pubs ! En attendant, je sais à présent qui est derrière cette sonorité d’adolescent dans la fleur de l’âge.

En pleine préparation de son avenir, ou bien dans les périodes de tourmente cérébrale, dans la joie, la tristesse … La musique ainsi que l’art en général peut nous être échappatoire. Trouver ce qui nous fait rêver, seul moyen de survivre à une vie hostile ?