COMBI FEAT JUTE BAG

Qu’il fait chauuuuuuud BON DIEU DU CIEL POURQUOI FAIS-TU CA ? Je sais, à chaque fois je vous fait un point météo, mais les 40°C ne passent pas DU TOUT. En tout cas, les personnes qui se plaignaient d’avoir trop froid, de la pluie et j’en passe, sont bien servies ! Par contre, je ne veux pas vous entendre vous plaindre de la chaleur. Vous la vouliez, vous l’avez !!! Dans mon cas, je n’avais rien demandé, 25°C me suffisait amplement, aussi bien pour travailler que pour vous proposer des looks … Avec cette chaleur, je suis complètement à cours d’idées. Je ne pense qu’à une seule chose: le mois de Septembre/Octobre et les looks beaucoup plus élaborer que je vais arborer hahahahaha.

J’ai quand même misé fort pour le look du jour … Je ne passe vraiment pas inaperçue dans la rue haha. J’ai eu un coup de folie en juin dernier, une envie de rayures, d’une belle combi rayées. Et bien évidemment, je n’ai pas lâché l’affaire puisque je l’ai trouvée chez STRADIVARIUS au prix de 20€. C’était limite cadeau, et je ne regrette en aucun cas mon achat. Je suis toujours dans l’optique d’acheter des habits d’été, afin de pouvoir les reporter durant les saisons plus fraîches, avec cette combi le challenge sera relevé ! Elle est ultra élégante, et elle peut également être sportswear avec ma belle paire de VANS … En même temps, pas trop le choix, vu que je bosse 7h par jour debout hahaha. Mais là, j’ai souhaité vous la présenter dans un univers beaucoup plus « Chic pour un soir d’été » voyez-vous ? En l’assortissant avec des accessoires en jute, grande tendance du moment. Pour ce faire, j’ai piqué le sac rond de ma maman, il est pratique pour mettre 3 bricoles dedans, mais j’en suis pas énormément fan … Je vous le présente quand même, car pour celles qui adhèrent à cette tendance, elle l’a dénichée chez  AUCHAN pour moins de 20€, cool non ?! Il est assez imposant et rigide, mais ça allait bien avec ma combi comme avec mes chaussures, mes plateformes favorites de chez ZARA. J’essaye de les conserver au maximum pour les réutiliser l’an prochain ! Promis, dès Septembre elles retournent dormir dans le placard haha.

Combi – STRADIVARIUS // Plateformes – ZARA // Chapeau – PIMKIE // Sac – AUCHAN

// Sophy

Publicités

BURGER: STEAK DE QUINOA & AVOCAT

Today on se retrouve pour une nouvelle recette. Je vous propose quelques choses qui sort de l’ordinaire si vous êtes de purs carnivores, mais qu’avec la chaleur qui arrive, vous souhaitez réduire la viande. Bon d’accord, la saison des barbecues est lancée depuis presque 2 mois, mais ça n’empêche pas de goûter à de nouvelles saveurs. Vous êtes fan du hamburger ? Et bien, je vais vous faire goûter un hamburger sans viande, oui, oui c’est possible.

Un dimanche soir, il me restait du quinoa, et je ne savais pas quoi en faire … Je ne suis pas une grande de fan de ceci en salade et du coup, j’ai cherchée une alternative sur le web et j’ai trouvée une recette de steak de quinoa. J’avais du pain à hamburger qui était presque arrivé à péremption, de l’avocat … Et j’ai trouvée ça cool d’associer le tout et ce fut un vrai régal. Pour tout vous dire, ma maman était septique à l’idée de manger un steak de quinoa, et pourtant, elle en a finie les restes ! Stop les aprioris, à vos papilles !

Ingrédients
- Un sachet de quinoa
- Un pain burger
- Un avocat
- Oignons
- Echalote
- Poivre
- Sel
- Un oeuf
- Mayonnaise
- Salade

ETAPE 1 // PREPARATION DU STEAK
Faire cuir le quinoa comme indiqué sur le paquet. Une fois cuit, incorporer l’oeuf, bien mélanger. Ajoutez l’échalote, du poivre et du sel.
Dans une poêle, mettre un filet d’huile, disposez le mélange et à l’aide d’une spatule sculpter la forme d’un steak.
Laisser légèrement griller sur les deux faces (environ 5min de chaque coté)

ETAPE 2 // PREPARATION AVOCAT / PAIN
Dans un bol, écrasez l’avocat avec du sel et du poivre. Ajoutez de l’oignon pour donner du goût.
Passez le pain burger au four ou au micro-ondes pour le rendre croustillant.

ETAPE 3 // DRESSAGE
Dans une assiette déposez le pain, la mayonnaise, la salade, le steak et enfin l’avocat. Refermez le tout et dégustez !

// Sophy

HOW TO: ORGANISER SON DRESSING

Toujours dans l’optique d’avoir un dressing minimaliste, aujourd’hui je viens vous écrire à propos de la visualisation de ce dernier. Effectivement, il existe une multitude de moyens pour organiser son dressing et le rendre plus lisible. Je vais donc vous partager ce que j’utilise afin de lire parfaitement tout ce que j’ai, et puis surtout, de moins perdre de temps le matin à chercher un haut dans un bordel fini.

TRIER PAR UNIVERS

Dans un premier temps, je vous conseille de trier votre garde-robe par univers, les t-shirt ensemble, les pyjamas ensemble … Enfin bref, vous m’avez comprise. Vous vous y retrouverez plus facilement.

TRIER PAR COULEUR

A ce moment même, nous sommes vraiment dans la visualisation, le tri des informations et la quête du dressing épuré. Effectivement, votre oeil sera plus serein de voir vos vêtements triés par couleur, et vous pourrez plus facilement faire des associations.

 

LES ORGANISATEURS DE VETEMENTS

Rien de plus pratique pour ranger des petites pièces comme nos chaussettes, sous-vêtements, maillot de bain … Des petits boites en tissus suffisent largement. Le lot chez IKEA est au prix abordable de 8€. J’ai également investie dans un rangement suspendu, hyper pratique pour mes écharpes qui étaient jetées à la va-vite dans mon armoire.

Boîtes en tissu: https://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/70370856/

Casier suspendu: https://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/60192633/

LES BOITES DE RANGEMENT

Je n’ai pas énormément d’accessoires volumineux (ceintures, bonnets et lunettes de soleil) du coup, je les range dans deux boîtes en carton de petites tailles sous mon portant, sauf les bonnets que je met dans un pochon. Je dépose également dessus les sacs que je vais porter le plus durant la saison.

Boîtes en carton: https://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/60395428/

LE PORTANT

La grande tendance que toutes les bonnes instagrameuses ont adoptées. J’en ai pris un basic à 10€, il me sert uniquement à déposer les affaires volumineuses ou de saisons que je vais porter assez souvent durant les 3 prochains mois. Ici par exemple, nous allons retrouver mes combi, mon perfecto, mes vestes blazers pour le printemps. Mais l’hiver, il me sert en grande majorité à mettre mes manteaux pour y avoir plus facilement accès.

Autre méthode: vous pouvez vous en servir pour planifier vos tenues de la semaine ! Je sais que quelques unes d’entre vous le font, du coup, plus besoin de chercher. Tout sera à porté de main !

Portant: https://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/60179434/

MA TRANSITION VERS LE MINIMALISME

C’est un sujet qui a pris pas mal d’ampleur sur le web depuis plusieurs mois, on peut même le qualifier de « tendance » car beaucoup souhaitent l’adopter, et généralement, c’est pour « faire comme tout le monde et être reconnu ». Pourquoi ça ne marche pas ? Je pense que c’est parce que les gens mettent la barre trop haute, ils sont pressés et souhaitent des résultats dans l’heure qui suit … Sauf que le minimalisme, ce n’est pas ça. De moins point de vue, une transition réussie, est une transition échelonnée, des objectifs facilement atteignables. En faites, il faut juste aller à son rythme. Dans cet article, je vais juste faire un bilan/récap’ de ma progression, sans trop entrer dans les détails. Des articles dédiés à chaque catégories seront bientôt en ligne.

Pourquoi est-ce que je me suis intéressée à cette tendance ?

Dans la vie, nous avons tous des hauts et des bas (si tout était trop calme, on voudrait s’ennuyer comme on dit !) et c’est durant une période de bas, où mon esprit était complètement embrumée que je me suis tournée vers « cette pratique ». Un matin, je me trouvais devant ma penderie qui débordait, encore entrain de me demander ce que j’allais porter, si les autres allaient me trouver bien, si j’allais avoir des réflexions … Encore des questions bien inutiles, et un rapport à l’autre bien trop présent. C’est fou de se prendre la tête sur des choses complètement futiles, d’encombrer son esprit avec des conneries. J’ai pris tout mes habits, je les ai sortis de la penderie et j’ai commencée le tri. J’avais besoin d’y voir clair, de contrôler cette partie inanimée qui me gâchait une partie de ma réflexion.

GARDE ROBE

J’avais exactement 25 sacs poubelles de choses que je ne portais pas, que j’avais achetée sur des coups de tête, pour plaire aux autres, que j’avais également accumulées au fil du temps. C’est dingue, de voir la quantité de sacs poubelles écrite me consterne. J’ai même honte d’avoir acheté autant, alors que j’aurai pu économiser pour voyager, faire un bon resto et j’en passe. Qu’en ai-je fait ? J’en ai donné une partie dans un relay vêtements, une autre à mes cousines et les pièces en très bons états/neuves ont été vendues sur mon VINTED. A présent, on peut retrouver dans ma garde-robe que des pièces que j’aime vraiment beaucoup et qui me vont ! Et oui, le plus important c’est d’être bien dans ses baskets 😉

Il y a un schéma très simple pour se débarrasser des pièces qu’on ne porte plus et pour garder les essentiels. Je vous en parlerai en détails dans un prochain article.

Je l’avoue, j’ai tout de même gardée quelques pièces qui me rappelaient des souvenirs, qui me donnait de la joie lorsque je les regardais.

SOIN QUOTIDIEN

J’avais déjà cette démarche minimaliste de ne pas acheter trop de maquillage, de ne pas dépenser d’argent inutilement dans des produits qui ne me correspondent pas. Ca fait des années que j’utilise les même produits qui me conviennent plutôt bien. Du coup, pas de tri dans le make-up/soin. J’ai juste modifiée certains produits que j’utilisais pour que ma peau soit moins agressée. Je me suis tournée vers des choses plus naturelles et simples.

NOURRITURE

Bonjour le grignotage intensif qui te fait sentir bien et rassasié, mais qui te fait surtout grossir, qui encombre tes organes. A l’ère de la restauration ultra rapide, du pseudo manque de temps pour cuisiner (enfin, c’est ce qu’on se fait croire)

Avant, j’étais accro aux enseignes de restauration rapide car je travaillais tard et que je ne prenais pas le temps de préparer mes repas le matin, je préférais flâner sur les réseaux … Comme c’est étrange ! Je grignotais aussi énormément et je prenais du poids. 6kg en une année … Ca ne se voit peut-être pas forcément, mais mon corps m’a fait comprendre qu’il commençait à saturer littéralement de tout ce que je lui faisais ingurgiter et qui n’était pas si bon que ça.

J’ai donc décidée de prendre une feuille et un papier afin d’écrire une liste de course simple, mais complète. De chercher des recettes sur le net, d’arrêter d’acheter des chips pour grignoter et de prendre enfin le temps de cuisiner … Et c’est une vraie passion à présent. Ca me détend de cuisiner, de me dire que je vais manger quelques choses que j’ai fait moi-même, c’est hyper gratifiant. D’accord, parfois il y a quelques ratés, mais sans se tromper on ne réussi pas, non ? Côté corps, j’ai perdue 3kg en 1 mois et demi et côté porte-monnaie, j’ai plus d’argents à dépenser dans mes centres d’intérêts.

RESEAUX SOCIAUX

Enorme sujet, énorme problème en vue ! Nous consultons notre téléphone 50 fois par jour en moyenne, dont une partie réservée aux réseaux sociaux, cette grande dépendance du XXIème siècle. Je suis la première à consulter mon téléphone et les réseaux, histoire de me tenir informer, de ne pas être mise à l’écart des potins, de bien entrer dans cette bulle pleine à craquer. Ne pas être exclue tout simplement. Mes propos vous choquent ? Il vous en faut peu dites donc, pourtant, vous devez surement être dans le même cas.

Les réseaux sociaux sont limites une secte en y réfléchissant bien: si tu n’as pas les réseaux tu n’es pas à la page, tu n’es pas moderne, tu t’isoles du monde, enfin t’as pas d’intérêt pour personne quoi.

Je l’avoue, je suis la première, le matin, à me ruer sur mon téléphone et regarder Instagram, Facebook, snapchat, twitter … Voir ce que j’ai loupée et me « mettre à jour » sur la vie des autres. Mais alors, comment est-ce que j’ai réussi à moins regarder mon téléphone, à faire un detox des réseaux ? Ceci relève de votre simple volonté. J’ai tout d’abord trié mes réseaux, ce que je voulais garder, qui je voulais avoir dans ma liste d’amis, je me suis posée des questions: Qu’est-ce qui m’intéresse vraiment sur Instagram ? Ai-je parlé récemment à ces personnes ? Que m’apportent-elles dans ma vie ? Est-ce que je dois vraiment les garder dans mes amis Facebook ou dans mes contacts ?

Ca parait rien comme ça, mais je vous assure que de vous débarrasser virtuellement de certaines choses, rend votre esprit plus léger. Encore une preuve que les réseaux sont vraiment encrés dans notre éducation et qu’ils font partie intégrante de notre manière d’agir.

LE TRAVAIL

Ca peut vous paraitre compliqué d’être minimaliste dans votre travail. C’est pourtant si simple … De mon côté, j’étais une obsédée du travail, je me levais et me couchais en pensant au travail, à ce que je devais faire le lendemain, si j’allais réussir ou pas. Et un jour, j’ai appris à relativiser. J’ai appris à déléguer, à moins me sentir responsable de tout et de tout le monde … J’ai aussi dit stop à la charge morale de travail. Je quitte mon job à telle heure, je ne veux plus en parler jusqu’au lendemain telle heure que j’y retourne. C’est pas facile au début, mais c’est en persévérant que j’ai senti mon esprit se libérer de ce poids.

C’est également vrai lorsque vous cherchez un emploi, on est plein d’incertitude, on ne sait pas comment l’autre va réagir en face de nous, si on va lui plaire, si le job va nous plaire réellement ou si on se sera encore trompé. La peur de l’échec. Pourtant, ce n’est pas échouer de ne pas réussir quelque part, au contraire, c’est se rendre compte qu’on ne veut pas ça dans notre vie et que quelque chose de mieux nous attend ailleurs, de plus bénéfique pour notre corps et notre esprit. Et puis, on ne peut pas plaire à tout le monde, se serait trop idyllique et dommage.

« Nous avons le droit de douter, mais pas de s’abandonner. »

// Sophy

LifeStyle: Le diffuseur d’huiles essentielles

Petit article Lifestyle car ça faisait longtemps ! Il y a peu de temps, je me baladais sur la toile, notamment sur le site MUJI, à la recherche de cadeaux d’anniversaire … Et je suis tombée par hasard sur cet article ! Surprenant venant de moi, car je n’aime pas tout ce qui est diffuseur d’ambiance .. Du moins à mon habitude. Je ne sais pas si c’est le fait de prendre de l’âge, même si comme beaucoup dirait j’ai encore « toute la vie devant moi », mais je ressens d’autres envies, qui ne m’aurait pas effleuré l’esprit il y a quelques années.

Je me suis tournée vers l’aroma, comme il l’appelle. Un vrai diffuseur coûtant bien trop cher, je me suis abattue vers un diffuseur classique à 8,95€. Mais pourquoi cette envie ? Et bien, l’hiver est enfin installé, et j’avais envie de parfumer mon intérieur et de trouver une odeur qui ne me dérangerait pas, qui ne serait pas trop agressive.

IMG_6296

Ces petits flacons contiennent 10ml de produit et ne coûtent que 4,95€ l’unité, ce qui est peu cher sachant qu’à chaque utilisation il faut en mettre seulement quelques gouttes pour ne pas s’intoxiquer. J’ai choisi la senteur « citron », un petit côté acidulé, et « eucalyptus » … Très bon lorsque nous avons les bronches prises !

Il existe d’autres senteurs tels que l’orange, la mandarine, le cèdre, le citron vert … Il y en a pour tous les goûts !

IMG_6303

Comment l’utiliser ?
C’est assez simple, au dessus du diffuseur vous avez une coupelle, il vous suffit de mettre quelques gouttes du produit dans celle-ci, de placer une bougie chauffe-plat juste en dessous et le tour est joué !

Qu’est-ce que MUJI.fr ?
Muji est un site et une unité commerciale physique implantée à Confluence dans Lyon.,(En France, il n’existe qu’une dizaine de magasins) C’est une marque qui nous vient tout droit du Japon, qui mélange papeterie, bien-être, mobilier, accessoires de maison, et vêtements. Sa gamme de produits s’élargie donc sur plusieurs domaines et va toujours dans l’innovation … Un style très épuré permet de différencier la marque des autres.

Je tiens à signaler que je ne suis pas les « phénomènes de mode », je déteste ça.

N’hésitez pas à suivre mon actualité sur les réseaux sociaux,
Des surprises et des exclusivités vous attendent !

YOUTUBE
INSTAGRAM
TWITTER
FACEBOOK