POURQUOI J’AI ARRETEE MES ETUDES ?

img_9611

Aujourd’hui, j’ai envie de me livrer un peu plus à vous, de vous partager mon expérience professionnelle, ce que j’ai acquis, ce que j’ai manqué, ce que j’ai appris au fil des années (très belle rime !) Ce titre n’est en aucun cas un exemple à suivre. Cet article n’est pas une incitation à arrêter ses études, mais plutôt à mettre l’oeil sur une fatalité qui touche énormément de jeunes.

Commençons par le commencement. J’ai toujours adoré l’école, je visais toujours le haut du panier car j’étais une éternelle perfectionniste, ce qui n’a pas changé d’ailleurs. Et pourtant j’ai du arrêter mes études contre mon gré, dans un sens, mais ce fut un mal pour un bien. Je suis issue d’un BAC ES (économie et sociale) , qui au départ n’était pas mon premier choix, mais j’y ai trouvé un certain confort. Etant timide, je parlais que très peu en cours car je rougissais rapidement et ceci me déstabilisais; je savais qu’en choisissant ES, se serait un déclencheur de sociabilité, car dans le commerce, pour être dans le top, il faut parler énormément, blablaté pour mieux amadouer. Du moins, c’est la définition que je m’en faisais.

J’ai obtenu mon BAC, et puis j’ai décidée de rester dans le même établissement en postulant pour un BTS MUC (Management des unités commerciales) , j’ai choisi la facilité et j’ai éprouvé énormément de plaisir à découvrir le monde du travail durant mes divers stages. La petite anecdote, un BTS MUC vous permet aussi d’effectuer des stages en banque, et au départ je voulais faire ce métier là … J’arrive en stage dans mon agence, et 3 semaines m’ont suffit pour me dégoutée de ce métier. Je vais être assez crue et en blesser quelques un(e)s, mais pour moi, il y a très peu de personnes dans ce milieu qui peuvent rester humble sans succomber aux avantages et aux « bien-faits » de l’argent. J’ai donc abandonné cette idée et je me suis tournée vers le prêt-à-porter, sachant que mon blog allait m’aider à décrocher mes stages .. Et ça n’a pas raté ! Les divers employeurs que j’ai pu avoir m’ont confortés dans mes choix et j’adore ce que je fais. Je suis passée par 1 2 3 Paris, Kookai, j’ai aussi travaillé durant mes vacances chez Picard. Mais je ne suis pas comme les 3/4 des vendeuses à vouloir faire du chiffre et dire « oui » à une cliente alors que mon visage et mon esprit crie un « non ». Je préfère conseiller intelligemment, plutôt que mes clientes se sentent mal dans leur peau et porte des vêtements qui ne leurs conviennent pas, quitte à les envoyer ailleurs. Drôle de stratégie qui à prouvé ses bien-faits puisque ces clientes sont revenues pour me remercier haha.

J’ai obtenu mon BTS MUC … Et j’ai pris la décision de continuer dans la même voie avec une Licence en Gestion des organisations en alternance. Mais attention, trouver une alternance est un vrai calvaire, surtout dans le commerce, les entreprises n’ont pas les moyens d’embaucher (même les grandes surfaces !), elles n’ont déjà pas assez de budget pour embaucher des CDD ou CDI … Alors nous qui venons avec notre petit sourire « Bonjour, je suis à la recherche d’une alternance … » … « Ah non désolée on embauche pas. » Une fois, deux fois .. Dix fois, j’ai dit stop. Je voulais vraiment, j’ai essayée, encore et encore … J’ai même postulée pour diverses enseignes de prêt-à-porter pour des postes de vendeuses, dans l’espoir de décrocher un entretien et demander au culot si elles prenaient des alternants. Près de 5 mois ont passés … La rentrée approchait et finalement j’ai été contactée, par une enseigne pour laquelle j’avais postulée il y a plusieurs mois.

J’étais surprise, car c’est une enseigne que j’adore énormément, ça fait 10 ans que je m’habille là-bas, j’en parle tout le temps (normalement vous devriez être sur la piste puisque les 3/4 de mes look sont composés de ces fringues) et j’ai réfléchie. Je me suis dit « Et si finalement c’était ta chance, pas ta chance de continuer tes études, mais ta chance de décrocher un CDI et réaliser les projets que tu as en tête ? » … Car oui, j’avais des projets et sans argent j’allais pas aller bien loin ! Dans un premier temps j’ai été embauchée en CDD, ça a été dure car le rythme n’est pas le même que dans les petites boutiques, mais j’ai tenue bon, car j’aimais vendre et parler des vêtements que j’adorais depuis des années.

Et finalement, mes efforts ont payés. J’ai décroché le CDI, j’ai migré dans un autre magasin de l’enseigne et on m’a placée dans le rayon de mes rêves, celui dans lequel j’achetais le plus de fringues. Alors oui, on peut penser que je vais avoir des regrets de ne pas avoir continuée mes études, ça a été dure pour ma famille de comprendre mes choix, mais finalement … J’aime ce que je fais, je suis heureuse d’aller au travail, j’en apprend un peu plus chaque jour … Que demandez de plus ?

Alors non, je ne vous dis pas d’arrêter vos études, si vous avez la chance de pouvoir continuer, faites le, c’est une chose précieuse ! Mais si vous voyez que le secteur se ferme à vous … N’hésitez pas à prendre une année, à travailler et voir si l’année d’après, vous pouvez postuler, une année dans une vie, ce n’est rien, ça peut que vous apporter de l’expérience qui est si précieuse à toutes ces entreprises ! La chance du débutant, beaucoup ne connaissent pas hélas, moi j’ai eu la chance qu’on me l’a donne et je ne l’ai pas lâchée !

A vous de me parler de vos expériences culottes et boxers !

// Sophy

Publicités

Mes études: le BTS MUC

Enfin je viens vous expliquer un peu mes études. En effet, j’ai eu beaucoup de questions relatives à ceci et je trouvais ça sympa de vous exposer ma formation un peu plus en détails. Je suis actuellement étudiante en BTS MUC, management de unités commerciales, un métier commercial à la clé sera à décrocher haha.

Qu’est-ce que le BTS MUC ?
Dans ces études, nous allons apprendre en 2 ans à devenir un bon manageur d’UC; c’est-à-dire, motiver nos équipes, organiser notre travail pour remplir les objectifs, gérer les stocks d’un magasin .. Mais aussi, si l’on souhaite devenir entrepreneur, comment s’y prendre pour pouvoir gérer son UC (unité commerciale)

L’accessibilité ?
Cette formation est accessible à tout titulaire d’un BAC, peu importe la filière, même si la filière STMG aura plus de facilité ! Je viens de ES, et passer d’un environnement macroéconomique (économie globale, mondiale) à un univers microéconomique, recentré sur l’économie et la gestion de l’entreprise .. Ca fait très étrange haha.

large

Les matières étudiées ?
Il faut savoir qu’un BTS n’est pas de tout repos quelqu’il soit, puisse que c’est un univers très encadré. Donc, j’ai 33h de cours par semaine sans compter le travail personnel le soir et les week-ends.
Les matières étudiées sont relatives à l’entreprise.
– Développement de l’unité commerciale
– Gestion de la relation client
– Management et gestion de l’unité commerciale
– Management des entreprises
– Communication
– Informatique
– Droit/Economie
Ces matières traitent principalement des stratégies opérées par les groupes, de comment agencer un magasin, les facteurs à prendre en compte dans la création d’une UC, les lois relatives aux droits du salariés/entrepreneurs, les diagnostics internes/externes (PESTEL/PORTER), le comportement du consommateur, la politique des prix, des marques …

Périodes de stage 
Ce BTS se passe en 2 ans, et bien entendu pour compléter la formation nous avons 14 semaines de stages (7 chaque année) … Vous pouvez explorer différents milieux tel que la grande distribution, le milieu bancaire, les assurances, la restauration ..
Pour ma part j’avais choix la banque, et personnellement je n’ai pas aimé. C’est pour cela que pour le mois qu’il me reste à faire, j’ai décidé de changer de stage et partir dans un milieu qui me correspond un peu plus: le prêt-à-porter.

Bilan de la première année
En effet dans 3 semaines les cours sont finis, j’aurai passé le BTS Blanc et je serai en période de stage … Globalement, j’ai adoré, je ne pensais pas me trouver une passion pour le commerce aussi forte, et apprendre autant de chose ! Après, ce n’est qu’une histoire de goût, mais ça m’aide vraiment à faire des projets. Je ne sais toujours pas ce que je souhaite faire de ma vie, je serai surement décidée à la dernière minute comme la dernière fois haha

Que faites-vous comme étude ?
Quels sont vos projets d’avenir ?

// Sophy

Préparer son entrée aux études supérieures !

Les études supérieures … Deux mots qui font peurs lorsque nous sommes à l’entrée du lycée, mais qui sont tellement attendus à la fin du cycle terminale. Mais aujourd’hui, nous allons parler préparation à l’entrée dans un nouveau monde. Mon article va être assez subjectif, je vais énoncer tout ce qui me semble juste d’avoir pour bien commencer, malgré que moi-même je ne sache rien de ce qui est convenable d’avoir haha.

Dans un premier temps, vous allez prendre contact avec l’école ou la fac que vous avez choisis, découvrir. En effet, une semaine d’intégration est organisée. Durant ce temps, vous allez pouvoir observer le fonctionnement de l’établissement, les options que l’on vous propose, les soirées étudiantes … Par pitié, ne finissez pas minable, on parle d’avenir ici, pas de se torcher la gueule pour rien … Mais avant tout ça ! Il faut parler administration.

Vous avez du remplir préalablement, du moins ça a été mon cas, une fiche de renseignement et d’autres papiers de règlement. Normalement, à la rentrée votre établissement vous expliquera le concept de la sécurité social étudiante. Une présentation de son utilité sera présenter le jour de la rentrée.

Si vous avez eu une réunion de prérentrée ou de premier contact, comme moi début Juillet, ils ont du vous donner une première fiche avec les éléments qui vous seront indispensables pour bien débuter … Je suppose qu’il vous a à tous été demandé un ordinateur portable. Du moins pour ceux qui se dirige dans le commerce ! Après pour la FAC ça peut-être aussi très utile, sachant que vous êtes dans des amphis immenses pour suivre des cours magistraux.

▲ Les fournitures de la première semaine.

Pour ma part, se sera une semaine d’intégration. Mais durant celle-ci, nous n’allons pas arriver les mains vides en mode touriste, comme beaucoup on l’habitude de faire haha ! Je vous conseille d’emporter avec vous une pochette, afin de mettre tout les papiers, attestations qui vous seront remises.

liste

En ce qui concerne le matériel,il est préférable de fonctionner avec un système de feuilles et de classeurs pour éviter d’avoir une charge trop lourde, surtout si vous devez transporter votre ordinateur chaque jour !

Une trousse, même si ça parait évident, avec le strict minimum si vous ne voulez pas trop vous encombrer. Un agendaPas d’excuse pour oublier ses devoirs !

Et enfin .. L’ordinateur portable. Une taille de 13 pouces serait idéale. La marque est peut importante car il faudra se munir des logiciels suivant: Word, Excel … Surtout si vous êtes dans le commerce. Pour ma part, j’ai eu la chance de pouvoir me procurer un MacBook Air. (test et démo prochainement)

formation

▲ Ma formation

Pour ne rien vous cacher, j’entreprend de faire un BTS Management des unités commerciales (MUC) … Cette formation est ciblée au niveau de l’entreprise, de son fonctionnement, de sa gérance, pour résumer. Elle s’effectue en deux ans, et permet d’obtenir à la clé un BAC+2 qui nous permettra d’accéder soit à une licence pro, passer un concours « passerelle » ou soit à entrer directement dans le monde du travail. Bien évidement, il est toujours préférable de continuer ses études, mais chacun ses choix, et moi-même je ne sais pas de quoi demain est fait. Durant ces deux années, j’aurai 14 semaines de stage qui vont m’aider à me former. Je ne peux vous en parler plus pour le moment. Je vous ferai un article plus en détail dans l’année afin de vous aider à vous diriger si vous ne savez où aller !

peur

▲ Un nouvel établissement .. Vais-je me retrouver seul(e) ?

Là est l’une des plus grandes appréhensions de tout jeunes entrant dans un nouveau monde. En théorie vous allez être « tout seul » car vous ne connaîtrez pas les personnes qui partageront la même pièce que vous. Mais en pratique vous ne serez pas seul avec ce sentiment ! En effet, il faut absolument garder à l’esprit que les autres sont comme vous, et que nous essayons tous de montrer que nous ne sommes pas apeuré.

J’ai toujours été timide. Oui, on ne dirait pas comme ça … Et pourtant haha. Mais il ne faut pas hésiter à entamer la conversation avec votre voisin(e) de table, il ou elle ne va pas vous manger (enfin espérons le !)

Je sais que pour ceux qui vont aller en faculté ça va être encore plus difficile, car vous serez lancé dans un monde sauvage où il y aura plus d’une centaine de personnes autour de vous. Mais durant les TP vous trouverez toujours de la compagnie.

Je ne sais que dire de plus, si vous avez des questions, je reste à votre disposition. Un petit conseil encore, restez vous-même ! N’ayez pas peur de vous assumer, on trouve toujours des personnes qui nous accepterons tel que l’on est. Ca parait facile à dire comme ça, mais quand on veut, on peut, croyez-y !

« Le monde ouvre ses portes, les difficultés seront là, mais saisissons
la chance qui nous est donnée. »

Petite note: Cet article peut aussi convenir pour l’aide aux futures lycéennes ! Même si le sujet serait encore d’avantage à développer, car c’est un tout autre monde. Est-ce que cela vous intéresserait ?

Article VLOG – BAC, continuité, vacances …

10525878_670264926391814_7174610782873582554_n

Les résultats sont enfin tombés, une bachelière ES en plus sur la blogosphère ! C’est grâce à ma meilleure amie que je l’ai su .. Elle ne pouvait pas attendre 9h et a regardé sur internet. Et j’ai jamais eu aussi peur de toute ma vie, c’était un grand défi pour moi, et je l’ai accompli avec une chance incroyable, enfin non, du travail régulier qui paye ! Ce 4 Juillet était un jour mémorable pour moi, malgré que la France ne poursuive pas sa quête dans la coupe du monde … Mais notre équipe à fièrement défendue ses couleurs, et c’est une grande fierté !

Dans la continuité, je vais poursuivre dans des études supérieures, comme la majorité des personnes qui ont leur bac. J’ai la chance d’avoir été acceptée là où je le souhaitais, ce qui facilite mes projets. A dire vrai … Je ne sais pas quoi faire de ma vie, je laisse opérer la devise du « au jour le jour » avec quelques projets bien distincts.

Je n’ai pas fêté mon bac, du moins pas encore, car ces vacances-ci j’ai enfin réussi à trouver un petit job. Mais ne vous inquiétez pas, mon blog continuera de vivre haha. Avec le temps, je sais à présent gérer mes diverses activités. Je ne pars pas en vacances, et je m’en fiche un peu. Je préfère rester chez moi tranquillement, au lieu de partir me bousculer sur les plages et dans les bouchons.

J’écris tout de même une petite note de soutien, à mes ami(e)s, à mes abonné(e)s et tout ceux et celles qui passeront par ici et qui sont en période de rattrapage. Je ne peux imaginer la tension qui pèse sur leur moral, mais je reste de tout coeur avec eux, avec vous. Ce n’est pas facile, il faut faire les bons choix, être épaulé de ses proches … Maîtriser en quelques heures plusieurs sujets. Mais il ne faut pas baisser les bras ! Croyez-y aussi fort que vous le pouvez, ayez confiance en vous. Si vous souhaiter de toute foi poursuivre vos projets, il vous reste cette chance pour les débuter, ce n’est pas pour rien qu’elle vous l’a été accordée.