POURQUOI J’AI ARRETEE MES ETUDES ?

img_9611

Aujourd’hui, j’ai envie de me livrer un peu plus à vous, de vous partager mon expérience professionnelle, ce que j’ai acquis, ce que j’ai manqué, ce que j’ai appris au fil des années (très belle rime !) Ce titre n’est en aucun cas un exemple à suivre. Cet article n’est pas une incitation à arrêter ses études, mais plutôt à mettre l’oeil sur une fatalité qui touche énormément de jeunes.

Commençons par le commencement. J’ai toujours adoré l’école, je visais toujours le haut du panier car j’étais une éternelle perfectionniste, ce qui n’a pas changé d’ailleurs. Et pourtant j’ai du arrêter mes études contre mon gré, dans un sens, mais ce fut un mal pour un bien. Je suis issue d’un BAC ES (économie et sociale) , qui au départ n’était pas mon premier choix, mais j’y ai trouvé un certain confort. Etant timide, je parlais que très peu en cours car je rougissais rapidement et ceci me déstabilisais; je savais qu’en choisissant ES, se serait un déclencheur de sociabilité, car dans le commerce, pour être dans le top, il faut parler énormément, blablaté pour mieux amadouer. Du moins, c’est la définition que je m’en faisais.

J’ai obtenu mon BAC, et puis j’ai décidée de rester dans le même établissement en postulant pour un BTS MUC (Management des unités commerciales) , j’ai choisi la facilité et j’ai éprouvé énormément de plaisir à découvrir le monde du travail durant mes divers stages. La petite anecdote, un BTS MUC vous permet aussi d’effectuer des stages en banque, et au départ je voulais faire ce métier là … J’arrive en stage dans mon agence, et 3 semaines m’ont suffit pour me dégoutée de ce métier. Je vais être assez crue et en blesser quelques un(e)s, mais pour moi, il y a très peu de personnes dans ce milieu qui peuvent rester humble sans succomber aux avantages et aux « bien-faits » de l’argent. J’ai donc abandonné cette idée et je me suis tournée vers le prêt-à-porter, sachant que mon blog allait m’aider à décrocher mes stages .. Et ça n’a pas raté ! Les divers employeurs que j’ai pu avoir m’ont confortés dans mes choix et j’adore ce que je fais. Je suis passée par 1 2 3 Paris, Kookai, j’ai aussi travaillé durant mes vacances chez Picard. Mais je ne suis pas comme les 3/4 des vendeuses à vouloir faire du chiffre et dire « oui » à une cliente alors que mon visage et mon esprit crie un « non ». Je préfère conseiller intelligemment, plutôt que mes clientes se sentent mal dans leur peau et porte des vêtements qui ne leurs conviennent pas, quitte à les envoyer ailleurs. Drôle de stratégie qui à prouvé ses bien-faits puisque ces clientes sont revenues pour me remercier haha.

J’ai obtenu mon BTS MUC … Et j’ai pris la décision de continuer dans la même voie avec une Licence en Gestion des organisations en alternance. Mais attention, trouver une alternance est un vrai calvaire, surtout dans le commerce, les entreprises n’ont pas les moyens d’embaucher (même les grandes surfaces !), elles n’ont déjà pas assez de budget pour embaucher des CDD ou CDI … Alors nous qui venons avec notre petit sourire « Bonjour, je suis à la recherche d’une alternance … » … « Ah non désolée on embauche pas. » Une fois, deux fois .. Dix fois, j’ai dit stop. Je voulais vraiment, j’ai essayée, encore et encore … J’ai même postulée pour diverses enseignes de prêt-à-porter pour des postes de vendeuses, dans l’espoir de décrocher un entretien et demander au culot si elles prenaient des alternants. Près de 5 mois ont passés … La rentrée approchait et finalement j’ai été contactée, par une enseigne pour laquelle j’avais postulée il y a plusieurs mois.

J’étais surprise, car c’est une enseigne que j’adore énormément, ça fait 10 ans que je m’habille là-bas, j’en parle tout le temps (normalement vous devriez être sur la piste puisque les 3/4 de mes look sont composés de ces fringues) et j’ai réfléchie. Je me suis dit « Et si finalement c’était ta chance, pas ta chance de continuer tes études, mais ta chance de décrocher un CDI et réaliser les projets que tu as en tête ? » … Car oui, j’avais des projets et sans argent j’allais pas aller bien loin ! Dans un premier temps j’ai été embauchée en CDD, ça a été dure car le rythme n’est pas le même que dans les petites boutiques, mais j’ai tenue bon, car j’aimais vendre et parler des vêtements que j’adorais depuis des années.

Et finalement, mes efforts ont payés. J’ai décroché le CDI, j’ai migré dans un autre magasin de l’enseigne et on m’a placée dans le rayon de mes rêves, celui dans lequel j’achetais le plus de fringues. Alors oui, on peut penser que je vais avoir des regrets de ne pas avoir continuée mes études, ça a été dure pour ma famille de comprendre mes choix, mais finalement … J’aime ce que je fais, je suis heureuse d’aller au travail, j’en apprend un peu plus chaque jour … Que demandez de plus ?

Alors non, je ne vous dis pas d’arrêter vos études, si vous avez la chance de pouvoir continuer, faites le, c’est une chose précieuse ! Mais si vous voyez que le secteur se ferme à vous … N’hésitez pas à prendre une année, à travailler et voir si l’année d’après, vous pouvez postuler, une année dans une vie, ce n’est rien, ça peut que vous apporter de l’expérience qui est si précieuse à toutes ces entreprises ! La chance du débutant, beaucoup ne connaissent pas hélas, moi j’ai eu la chance qu’on me l’a donne et je ne l’ai pas lâchée !

A vous de me parler de vos expériences culottes et boxers !

// Sophy

Advertisements

Mes études: le BTS MUC

Enfin je viens vous expliquer un peu mes études. En effet, j’ai eu beaucoup de questions relatives à ceci et je trouvais ça sympa de vous exposer ma formation un peu plus en détails. Je suis actuellement étudiante en BTS MUC, management de unités commerciales, un métier commercial à la clé sera à décrocher haha.

Qu’est-ce que le BTS MUC ?
Dans ces études, nous allons apprendre en 2 ans à devenir un bon manageur d’UC; c’est-à-dire, motiver nos équipes, organiser notre travail pour remplir les objectifs, gérer les stocks d’un magasin .. Mais aussi, si l’on souhaite devenir entrepreneur, comment s’y prendre pour pouvoir gérer son UC (unité commerciale)

L’accessibilité ?
Cette formation est accessible à tout titulaire d’un BAC, peu importe la filière, même si la filière STMG aura plus de facilité ! Je viens de ES, et passer d’un environnement macroéconomique (économie globale, mondiale) à un univers microéconomique, recentré sur l’économie et la gestion de l’entreprise .. Ca fait très étrange haha.

large

Les matières étudiées ?
Il faut savoir qu’un BTS n’est pas de tout repos quelqu’il soit, puisse que c’est un univers très encadré. Donc, j’ai 33h de cours par semaine sans compter le travail personnel le soir et les week-ends.
Les matières étudiées sont relatives à l’entreprise.
– Développement de l’unité commerciale
– Gestion de la relation client
– Management et gestion de l’unité commerciale
– Management des entreprises
– Communication
– Informatique
– Droit/Economie
Ces matières traitent principalement des stratégies opérées par les groupes, de comment agencer un magasin, les facteurs à prendre en compte dans la création d’une UC, les lois relatives aux droits du salariés/entrepreneurs, les diagnostics internes/externes (PESTEL/PORTER), le comportement du consommateur, la politique des prix, des marques …

Périodes de stage 
Ce BTS se passe en 2 ans, et bien entendu pour compléter la formation nous avons 14 semaines de stages (7 chaque année) … Vous pouvez explorer différents milieux tel que la grande distribution, le milieu bancaire, les assurances, la restauration ..
Pour ma part j’avais choix la banque, et personnellement je n’ai pas aimé. C’est pour cela que pour le mois qu’il me reste à faire, j’ai décidé de changer de stage et partir dans un milieu qui me correspond un peu plus: le prêt-à-porter.

Bilan de la première année
En effet dans 3 semaines les cours sont finis, j’aurai passé le BTS Blanc et je serai en période de stage … Globalement, j’ai adoré, je ne pensais pas me trouver une passion pour le commerce aussi forte, et apprendre autant de chose ! Après, ce n’est qu’une histoire de goût, mais ça m’aide vraiment à faire des projets. Je ne sais toujours pas ce que je souhaite faire de ma vie, je serai surement décidée à la dernière minute comme la dernière fois haha

Que faites-vous comme étude ?
Quels sont vos projets d’avenir ?

// Sophy