MARCHE DE LA MODE VINTAGE 18ème EDITION LYON

Comme chaque année à Lyon, il se tient le Salon de la Mode Vintage, et je ne manque pas cette évènement ! De la mode, des meubles, des jouets, des défilés regroupant les années 70/80/90’s. Cette année, le thème dominant était celui du sportswear/streetwear … Et l’arrivée de quelques petites marques assez récentes dans ce milieu. Je n’ai chinée aucun vêtements, car vous le savez, j’aime pas énormément la seconde main, mais j’ai quand même trouvé quelques  déco assez sympa et découvert des créateurs plutôt cool.

J’ai dénichée ce petit insecte dans sa prison transparente. Vous savez que j’adore ces bizarreries, les cabinets de curiosités etc … C’est vraiment avant que je parte que j’ai trouvé un stand qui en vendait une bonne vingtaine et j’ai craqué pour celui-ci. 8€ c’est pas donné, mais c’est un souvenir cool et qui à rejoint Hervé ! Vous ne savez pas qui c’est ? Si vous débarquez, c’est normal haha. Hervé est mon scarabée sous cloche, que j’avais dénichée durant le salon du tatouage de l’année passée.

A l’étage, j’ai découvert l’illustratrice et créatrice LOUBARDE et je suis dingue de ses illustrations ! Elles correspondent parfaitement à mon univers. Hélas, je n’avais pas vu qu’elle vendait des tote bag … Du coup, j’ai loupé l’occasion d’en shopper un. Mais je vais essayer de la contacter voir si je peux en obtenir un quand même 😉

// Sophy

Publicités

ON NE NOUS EMPECHERA PAS D’ETRE.

Pourquoi les femmes devraient se battre plus que quiconque pour obtenir des droits ? Tout simplement à cause du sexisme, des stéréotypes, de l’éducation paternaliste. La conservation d’une belle connerie comme quoi la femme devrait servir, gagner moins, s’occuper de ses enfants, ne pas voir sa carrière évoluer à cause de ce foutu « Plafond de verre ». La femme est un être humain, constituée à 95% des mêmes organes qu’un homme. (Enlevons 5% pour la différenciation physique visible) Un « non » féminin équivaut à un « non » masculin.

Je fourni le même effort qu’un homme, je travaille encore plus dur qu’un homme, et je dois me taire et accepter la société discriminante ? NON.

Ce qui est le plus grave, c’est que si nous devons nous battre pour avoir des droits … C’est à cause de cette société remplie de clichés tel que:

« Une femme ne peut pas gouverner, elle craquera sous la pression. »
« Une femme doit éduquer ses enfants et s’en occuper, sinon c’est une mauvaise mère. »
 » Une fille aime le rose et doit jouer aux barbies »

NON, je dis NON à tout ça.

Je suis une femme, mais je n’aime pas le rose.
Je suis une femme, et j’assume mes actes pleinement.
Je suis une femme et j’ai le droit d’avoir des enfants et de travailler, sans forcément croire que je vais les délaisser.
Je suis une femme, mais je ne suis pas perdue dans ce vaste monde si dur. (Soit disant)
Je suis une femme, et j’enseignerai à mes enfants que les stéréotypes sont la connerie inventée par la société afin d’en rassurer quelques uns sur leurs capacités (bien réduites effectivement)
Je suis une femme, et lorsque je dis « non » c’est mon droit, tout comme chaque être humain à le droit de dire « Non »
Je suis une femme, et mes capacités sont tout aussi supérieures que celle d’un homme.
Je suis une femme et le jour de la journée des droits de la femme, je n’ai pas besoin qu’on me spam avec des réductions afin de me faire oublier que j’ai des droits.
Je suis une femme, et je n’ai pas besoin d’un homme qui me payera tout, car je me considère égal à lui. (Ce qui est déroutant car l’homme ne se considère pas égal à la femme, on est encore plus réfléchie et condescendante qu’eux à ce sujet)

Ce qui m’a encore le plus faire rire, c’est le filtre snapchat sponsorisé par Tinder pour « La journée de la femme » … Alors déjà, on célèbre nos droits, crétin, ensuite … On a pas besoin d’une application pour se trouver quelqu’un, on sait se débrouiller par nous même et dans TOUT LES DOMAINES.

Cordialement, // Sophy