B-DAY & XMAS WISHLIST

Très étrange de se retrouver un jeudi sur le blog … Ca doit bien faire plus de 6 mois que je n’ai pas posté ce jour là ! Pour celles/ceux qui me suivent depuis le début, vous le savez, je postais 3 articles par semaine, avant de me concentrer uniquement sur des outfit.

Mais si je reviens vers vous aujourd’hui, c’est pour vous présenter ma wishlist anniversaire/Noël … Car je suis née en Décembre ! Le 3 plus précisément, et comme Noël est dans la foulée, je réunie deux wishlist en une. Une occasion pour mes proches de savoir ce qui me ferait vraiment plaisir (même si certains de mes cadeaux sont déjà dans l’attente que je les ouvre 😉

Echarpe – &OTHERSTORIES  // Manteau gris – MANGO // Manteau à carreaux – SHEIN //
Jean glitter – ZARA // Bottines – TRUFFLE BY ASOS

Bourbon kid // Manteau – NEWLOOK // Pantalon – H&M

// Sophy

Publicités

MONTHLY NEW’S : FEB

Hello les people. La fin du mois de Février est proche et donc il est temps de faire un bilan sur mes achats ! Ce mois-ci, j’ai un cadeau et quelques vêtements à vous présenter. Très sincèrement le budget n’était pas énorme, et je n’avais pas besoin d’énormément de choses, mais surtout de pantalons. Et je dois bien avouer qu’il est difficile de trouver des petites choses exceptionnelles dans les nouvelle co … On est dans la tendance oversize, popeline, militaire, maillot américain … Et c’est bien dommage et niveau matière, le rapport qualité/prix n’y est pas vraiment.

Pull – PULL&BEAR // Le printemps arrive à grand pas … Et j’ai eu envie d’essayer une couleur douce ! J’adore le style PULL&BEAR, leur collection me plait de plus en plus et je regrette meme de pas avoir pris ce petit sweat en noir .. Je crois que j’y retournerais pour le prendre car pour 10€, il n’y a rien à redire !

img_0071

jean

Jean MOM Fit – PULL&BEAR // Je voulais tenter le jean mom, contrairement à ce que vous pouvez penser, j’ai des formes, j’ai des hanches, des jambes arquées vers l’intérieure et je fais tout pour les dissimuler, même si je porte les 3/4 du temps des slim qui mettent tout ça en avant. MAIS, en grandissant et en essayant d’autre style de pantalon, j’ai remarqué que les coupes peu marquée au niveau des hanches me mettaient plus en valeur et je me suis dirigée vers le jean mom et je regrette en aucun cas ! On est confortable à l’intérieur, c’est surtout ça que je recherchais et puis ça me cache ces petits soucis qui me gêne haha. Ah oui, c’est aussi le second jean, vrai denim qui rentre dans ma collection 😉

Jupe-culotte – ZARA // Très grande tendance depuis une année, j’en possédais déjà une … Qui a rétrécie au lavage car elle n’était pas d’une hyper top qualité. Et pour ce printemps je souhaitais m’en retrouver une, mais ces petites merveilles se font un peu rares … Et j’ai eu la surprise de trouver un unique modèle chez Zara, que j’ai commandé immédiatement car la coupe est ultra sophistiquée, tout comme la matière et le petit noeud est trop mignon. Cette jupe-culotte peut aussi bien être portée avec des bottines, des mocassins, des derbys mais aussi des basket basses et plates !

img_0064

Le livre sans nom // Un thriller/policier rédigé par un auteur anonyme … Tout comme le livre Psycho Killer, j’ai craqué et acheté le premier opus de cet homme, cette femme (?) absolument génial(e) ! Par contre, ces bouquins ne vont pas plaire à tout le monde … Vous y retrouver des meurtres à la hache, des corps découpés, du sexe violent, bien évidemment il faut lire ces ouvrages avec du recule et dissocier la fiction de la réalité.

Bague – SWAROVSKI // Qui dit mois de Février, dit Valentine’s Day … Et j’ai eu une agréable surprise de la part de mon chéri … Il m’a offert une bague, mais pas une simple bague. Il aurait pu opter pour un solitaire simple, mais il a décidé de rester dans mon black style et de trouver une bague avec une pierre noire et d’une forme très peu commune. Lorsque j’ai ouvert le paquet, je n’en croyais pas mes yeux … J’étais tellement surprise, je ne montre pas beaucoup mes émotions, et pourtant, je suis tellement fière de porter cette bague, il l’a choisie avec amour et elle remplie tout mes critères … Dieu seul sait combien je suis compliquée et dure à dompter, mais il le fait avec une telle douceur que je ne peux que l’aimer.

img_0033

// Sophy

POURQUOI J’AI ARRETEE MES ETUDES ?

img_9611

Aujourd’hui, j’ai envie de me livrer un peu plus à vous, de vous partager mon expérience professionnelle, ce que j’ai acquis, ce que j’ai manqué, ce que j’ai appris au fil des années (très belle rime !) Ce titre n’est en aucun cas un exemple à suivre. Cet article n’est pas une incitation à arrêter ses études, mais plutôt à mettre l’oeil sur une fatalité qui touche énormément de jeunes.

Commençons par le commencement. J’ai toujours adoré l’école, je visais toujours le haut du panier car j’étais une éternelle perfectionniste, ce qui n’a pas changé d’ailleurs. Et pourtant j’ai du arrêter mes études contre mon gré, dans un sens, mais ce fut un mal pour un bien. Je suis issue d’un BAC ES (économie et sociale) , qui au départ n’était pas mon premier choix, mais j’y ai trouvé un certain confort. Etant timide, je parlais que très peu en cours car je rougissais rapidement et ceci me déstabilisais; je savais qu’en choisissant ES, se serait un déclencheur de sociabilité, car dans le commerce, pour être dans le top, il faut parler énormément, blablaté pour mieux amadouer. Du moins, c’est la définition que je m’en faisais.

J’ai obtenu mon BAC, et puis j’ai décidée de rester dans le même établissement en postulant pour un BTS MUC (Management des unités commerciales) , j’ai choisi la facilité et j’ai éprouvé énormément de plaisir à découvrir le monde du travail durant mes divers stages. La petite anecdote, un BTS MUC vous permet aussi d’effectuer des stages en banque, et au départ je voulais faire ce métier là … J’arrive en stage dans mon agence, et 3 semaines m’ont suffit pour me dégoutée de ce métier. Je vais être assez crue et en blesser quelques un(e)s, mais pour moi, il y a très peu de personnes dans ce milieu qui peuvent rester humble sans succomber aux avantages et aux « bien-faits » de l’argent. J’ai donc abandonné cette idée et je me suis tournée vers le prêt-à-porter, sachant que mon blog allait m’aider à décrocher mes stages .. Et ça n’a pas raté ! Les divers employeurs que j’ai pu avoir m’ont confortés dans mes choix et j’adore ce que je fais. Je suis passée par 1 2 3 Paris, Kookai, j’ai aussi travaillé durant mes vacances chez Picard. Mais je ne suis pas comme les 3/4 des vendeuses à vouloir faire du chiffre et dire « oui » à une cliente alors que mon visage et mon esprit crie un « non ». Je préfère conseiller intelligemment, plutôt que mes clientes se sentent mal dans leur peau et porte des vêtements qui ne leurs conviennent pas, quitte à les envoyer ailleurs. Drôle de stratégie qui à prouvé ses bien-faits puisque ces clientes sont revenues pour me remercier haha.

J’ai obtenu mon BTS MUC … Et j’ai pris la décision de continuer dans la même voie avec une Licence en Gestion des organisations en alternance. Mais attention, trouver une alternance est un vrai calvaire, surtout dans le commerce, les entreprises n’ont pas les moyens d’embaucher (même les grandes surfaces !), elles n’ont déjà pas assez de budget pour embaucher des CDD ou CDI … Alors nous qui venons avec notre petit sourire « Bonjour, je suis à la recherche d’une alternance … » … « Ah non désolée on embauche pas. » Une fois, deux fois .. Dix fois, j’ai dit stop. Je voulais vraiment, j’ai essayée, encore et encore … J’ai même postulée pour diverses enseignes de prêt-à-porter pour des postes de vendeuses, dans l’espoir de décrocher un entretien et demander au culot si elles prenaient des alternants. Près de 5 mois ont passés … La rentrée approchait et finalement j’ai été contactée, par une enseigne pour laquelle j’avais postulée il y a plusieurs mois.

J’étais surprise, car c’est une enseigne que j’adore énormément, ça fait 10 ans que je m’habille là-bas, j’en parle tout le temps (normalement vous devriez être sur la piste puisque les 3/4 de mes look sont composés de ces fringues) et j’ai réfléchie. Je me suis dit « Et si finalement c’était ta chance, pas ta chance de continuer tes études, mais ta chance de décrocher un CDI et réaliser les projets que tu as en tête ? » … Car oui, j’avais des projets et sans argent j’allais pas aller bien loin ! Dans un premier temps j’ai été embauchée en CDD, ça a été dure car le rythme n’est pas le même que dans les petites boutiques, mais j’ai tenue bon, car j’aimais vendre et parler des vêtements que j’adorais depuis des années.

Et finalement, mes efforts ont payés. J’ai décroché le CDI, j’ai migré dans un autre magasin de l’enseigne et on m’a placée dans le rayon de mes rêves, celui dans lequel j’achetais le plus de fringues. Alors oui, on peut penser que je vais avoir des regrets de ne pas avoir continuée mes études, ça a été dure pour ma famille de comprendre mes choix, mais finalement … J’aime ce que je fais, je suis heureuse d’aller au travail, j’en apprend un peu plus chaque jour … Que demandez de plus ?

Alors non, je ne vous dis pas d’arrêter vos études, si vous avez la chance de pouvoir continuer, faites le, c’est une chose précieuse ! Mais si vous voyez que le secteur se ferme à vous … N’hésitez pas à prendre une année, à travailler et voir si l’année d’après, vous pouvez postuler, une année dans une vie, ce n’est rien, ça peut que vous apporter de l’expérience qui est si précieuse à toutes ces entreprises ! La chance du débutant, beaucoup ne connaissent pas hélas, moi j’ai eu la chance qu’on me l’a donne et je ne l’ai pas lâchée !

A vous de me parler de vos expériences culottes et boxers !

// Sophy

X-MAS WISHLIST 16′

capture-decran-2016-12-05-a-09-03-52

Petite wishlist de Noël … Car il serait peut-être temps d’y songer ! Je sais, nous ne sommes que début Décembre, mais les jours défiles tellement vite avant la nouvelle année qu’il faut savoir s’y prendre dans les temps. Donc aujourd’hui, c’est une wishlist pour ma pomme que j’ai concocté. Sincèrement, je n’ai envie de rien à Noël, juste d’être bien entourée et d’avoir la santé me suffisent … Mais peut-être que vous partagez mes gouts et que vous n’aviez pas d’idées de cadeaux à demander à vos proches …

1. Objectif Canon 55-250mm – Je sais, ceci coûte extrêmement cher. Et c’est inespéré que je l’ai à Noël mais il est toujours bon de rêver. Afin de perfectionner mes photos, je ne peux pas rester avec un simple objectif 18mm. Celui-ci me permettrait de me concentrer sur les détails et de vous exposer mes pièces vestimentaires avec un peu plus de précision et de haute définition haha.

2. Le livre du HYGGE – Découvert grâce à « Et pourquoi pas Coline » … J’ai envie de m’intéresser à cette nouvelle culture prononcé « Hou-ga », qui sait, je trouverai peut-être un nouveau calme en plus de celui du minimalisme home.

3. Le Simili – Qui provient de chez les hommes ! Et oui, j’adore la mode masculine et sincèrement, je trouve ça beaucoup plus élégant et chaud ! Alors oui, j’ai déjà un perf’ mais il devient un peu vieux et ne fait plus trop son job ! Et là les détails qui m’on fait craquer, ce sont les clous et les zip.

4. Bougie crâne – J’ai très peu de déco chez moi … J’aime le noir, j’adore les crânes, je suis drap … Non, je rigole, j’aime juste les crânes et ça fait plus de 4/5 mois que je vois ça chez Zara home .. donc pourquoi pas haha

5. Derbys plateforme – Tellement confortable ! J’ai la version grisé de chez ZARA et je me dis que de les avoir en noir pourrait remplacer ma vieille paire … Et la plateforme fait travailler les muscles hahaha

Et vous, vos envies de Noël ?

// Sophy

 

HOW TO SPEAK EMOJI’S ?

IMG_6420

Je suis contente de vous écrire cet article ! Très rare lorsque je parle de lecture sur le blog … Et encore, ce n’est pas de la vraie lecture avec une histoire … Mais un déchiffrage haha.  Je m’explique. J’ai découvert ce livre par hasard et je l’ai trouvé très amusant. En effet, nous vivons au XXIème siècle, siècle des nouvelles technologies et donc l’apparition des emoji. Vous savez, ces petites émoticones qui peuple nos conversations. Bien souvent, la signification que nous portons à chacune est subjective; et finalement, on se trompe sur leur signification objective.

Aujourd’hui, grâce à ce bouquin, écrit en anglais bien évidemment, j’ai pu découvrir la signification réel des emojis, et comment les assembler dans des phrases. Très bête n’est-ce pas ? Mais ce livre est tellement bien fait ! Vous avez dans un premier temps une introduction avec la signification des emojis, puis des catégories pour les évènements de l’année, les relations amoureuses, les sorties nocturnes …

IMG_6422

J’ai trouvé la découverte amusante et sincèrement, je n’ai pas hésité à le commander. 15€ le livre, avec une couverture très épaisse, ainsi que les pages .. L’imprimé est magnifique et son contenu est très réaliste et jeune ! C’est plus un livre gadget et amusant, qu’un roman construit, faite bien la différence.

Vos découvertes du moment ?
Des livres à me conseiller ?

Capture d’écran 2015-12-31 à 21.37.10

Retour en territoire zombie … Avec Max Brooks

Je ne sais pas si je vous en ai déjà parlé par ici … Mais l’une de « mes passions », pour compléter ma liste assez étrange, est celle des zombies. pourquoi une passion ? C’est tout simplement un mythe scientifique. Malgré que mes choix scolaires ne se soient pas tournés vers la médecine, je convoite dès que possible ce milieu passionnant. En quoi zombie et sciences sont-ils liés ? C’est que le guide Max Brooks nous explique …

Mais avant de commencer, une petite biographie. Max Brooks est donc un écrivain Américain, fasciné par les zombies, et trois de ses ouvrages ont été traduits en français et ont eu un succès assez fou. « Comment survivre en territoire zombie » a été publié en 2003 aux Etats-Unis, et il aura fallut attendre 2009, soit 6 ans, pour que ce livre soit traduit en français. Un second succès se publie la même année, il s’agit cette fois-ci du livre « World War Z » rédigé en 2006. Oui, il en est sorti un film d’ailleurs.

12

▲ Comment survivre en territoire zombie ?

Vous trouverez dans cet ouvrage, dans un premier temps, une définition du zombie, ses caractéristiques, les connexions complexes de son cerveau à ses organes inertes.Mais aussi, comment est-ce que l’on attrape le solanum, nom du virus réanimant les morts … Afin de vous tirez des griffes de ces méchantes bêtes, Max Brooks vous proposera une liste d’équipements à posséder au cas ou vous vous retrouverez face à une goule. Des méthodes de combats, comment déterminer le niveau d’infection d’une zone … Et enfin, les divers attaques recensées depuis que le monde est monde.

Attention, ce roman, si on peut l’appeler ainsi, peut rendre paranoïaque, méfiant des moindre bruits que l’on peut entendre la nuit, des moindre personnes à l’aspect suspect que l’on croise dans la rue … Non, je n’en ai pas fait l’expérience car je pense savoir dissocier réel d’irréel, même si l’on est jamais trop prudent !

▲ World War Z

Ce livre est un résumé de divers états, de plusieurs pays sur les attaques de zombies. Assez surprenantes, car l’étendus des dégâts n’est pas la même partout. La découverte des premiers cas se trouve d’ailleurs dans un pays totalement insoupçonnés. On pourrait penser que cet ouvrage est rédigé comme suite du Guide, car l’aspect scientifique et les recherches sont très présent. Bien entendu, la fiction se marie tellement bien à la réalité que l’on a du mal à tirer le vrai du faux !

Je n’ai pas acheté seulement le bouquin, mais la version avec la carte des attaques répertoriées, une liste d’équipement, des autocollants .. Une vraie enfant me direz-vous ! Mais il faut bien garder cette part de magie, sinon nous ne vivons plus que dans une dégringolade insensée !

Vous savez qu’un film porte le même nom que cet ouvrage n’est-ce pas ? Et bien, ceux-ci n’ont rien en commun, ou du moins, peu de chose. Le livre fonctionne sous forme d’interview effectuée au quatre coins du globe, afin de voir la vision et la propagation dans chaque pays. Tant dis que le film trace l’histoire de Jerry, en quête d’un remède ou vaccin pour immuniser la population saine.

 ▲ Bilan sur l’auteur

Je suis assez contente que Decitre ait mis en avant ses ouvrages, Max Brooks mérite le succès mondial qu’il connaît, car ses romans sont de pures merveilles mariant parfaitement sciences et imagination. Même si le thème des zombies n’intéressent pas les gens « normaux », et encore moins en lecture, je trouve remarquable de s’être lancé dans cette aventure littéraire.

D’habitude je n’aime pas lire, mais étant tombée par hasard sur les livres de M.Brooks et voyant qu’ils correspondaient à mon univers, je me suis dit pourquoi pas ? Et sincèrement, ça m’a redonné goût à la lecture ! Chose très rare car je n’ai jamais terminé un seul livre de ma vie … (j’en choque sûrement plus d’un(e))

Ces deux livres m’ont redonnés goût à la lecture, même si je ne m’attaque pas encore à du Victor Hugo ou du

Quels sont vos lectures du moment ? Et celles qui vous on marqué ?

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux afin de ne rien rater !

FACEBOOK
INSTAGRAM
YOUTUBE

Par la musique le texte se construit.

Non, aujourd’hui je ne viens pas vous parler musique, mais plutôt bouquin ! En effet, il y a de cela un mois, je me suis procurée un livre, aussi rare que cette action soi … Je n’ai pas l’habitude de lire, mais je me suis dit « Pourquoi pas, c’est une personne que tu apprécies qui l’a écrit, voyons si son talent s’exerce aussi muettement. » 

J’ai donc acheté le livre « Les Mauvaises Nouvelles », signé Nicola Sirkis. AH ! Ca ne vous surprend pas, j’en suis certaine. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, et j’ai eu l’agréable surprise de découvrir que cet ouvrage était un assemblage de nouvelles, toutes aussi surprenantes les unes que les autres !

Processed with VSCOcam with f2 preset

A la première nouvelle, je n’étais pas très emballée. on entre dans un univers très cru, et je n’ai pas l’habitude de trouver des écrits aussi cru que je puisse l’être ! Mais justement .. C’est ce qui m’a touchée. Le fait qu’enfin quelqu’un ouvre sa gueule pour dénoncer, par divers personnages, la réalité du monde perdu dans lequel nous vivons. Celui de l’injustice, la peur, la mort … Qui mêle aussi l’amour. Mais aussi des discours dit par les plus grands imaginés et finalisés par une fin tragique, chaque histoire sombrant dans la folie. Des personnages analysant avec tact leur existence terrestre … L’action se situant aussi bien en France, que dans les pays Asiatiques, (adulé par l’auteur) au coeur de leur culture avec une pointe humoristique.

Je n’en dirais pas plus. Peut-être encore … Qu’au fil des petites nouvelles, on ne peut plus s’arrêter, on est pris dedans comme dans un grand tourbillon, on en demande encore et toujours plus. Et à la dernière lecture, on a un blanc, un vide qui nous donne une fois de plus encore, envie de le relire, pour trouver le sens réel de nos vies.

Si je devais en choisir trois de ces nouvelles ?

Chet Baker

Un jeune homme est invité à une soirée, où il ne connait personne.
Il va découvrir un hommage assez morbide qui va être rendu à Chet 
Baker. Un suicide collectif musical, vous connaissez ?
Suicidal Tendencies

Julien, adolescent haïssant le monde dans lequel il vit, 
égoïste souhaite se donner la mort, une mort bruyante, qu'on ne 
l'oublie pas. Mais ses tentatives sont entravés par divers 
scénarios de mort grandioses.
Le Président Total Killer

Discours télévisé du président, sur un air de Mozart ... Qui se
termine sur les tambours des bombes. Une mort éclaire.

Et vous, avez-vous des lectures à me proposer ?