LECTURES DE JANVIER

Inauguration d’une nouvelle catégorie sur le blog. Je me suis challengée cette année à lire, alors que je n’ai jamais aimé ça haha. Sachez que dans ma vie, j’ai fini 3 livres, oui, oui. Je ne trouvais aucun intérêt à la lecture, je trouvais ça long et ennuyeux et le nombre de pages de certains bouquins me donnait des maux de tête. Je ne sais pas ce qu’il c’est passé dans mon esprit, mais j’ai pris goût à la lecture grâce à des biographies d’artistes. J’ai voulu aussi m’essayer à la grande littérature, ce qui n’a pas du tout été efficace, puisque je n’ai jamais lu les bouquins que j’avais acheté. J’ai essayée le genre romantique … Alors que je déteste ça, même en film. Et finalement, je me suis tournée vers le genre polar/thriller et j’y ai trouvé un véritable confort. Vous allez très certainement me prendre pour une psychopathe à lire ces bouquins et pourtant … Lorsque l’on en commence un, il est difficile de ne pas le terminer pour en savoir le dénouement et pour ne pas ressentir de frustration (comme souvent avec des films en plusieurs parties ou des séries) Ce qui est cool aussi, c’est que ces lectures permettent de développer l’imaginaire, et pas que dans l’univers du thriller. On s’imagine à notre manière le livre, sans que le lieu, la maison, les personnages soient imposés par autrui.

C’est donc en me rendant chez Decitre (la boutique de référence n’est-ce pas?) et plus particulièrement vers le rayon polar que j’ai commencé à jeter un oeil et à m’intéresser. Evidemment, ne connaissant aucun auteur, je me suis tournée vers la sélection, et j’ai commencé à regarder les couvertures et une de ces dernières m’a attirée l’oeil. Il s’agissait d’un livre où était dessiné un crane avec une coupe iroquoise rouge. J’ai trouvé ça cool et le titre m’a paru accrocheur: PSYCHO KILLER. Je suis donc reparti avec ce chef d’oeuvre, et je me suis lancée dans sa lecture, je ne pouvais plus décrocher. Etant lente dans ma lecture, j’ai pris plusieurs semaines pour le terminer, mais j’y suis arrivée ! (Je vous ferai un article sur ce livre, mais aujourd’hui j’ai un autre ouvrage à vous présenter)

Titre: LE JEU
Auteur: Richard Laymon
Parution: Juillet 2017
Prix: 7,20€
Note: ❤❤❤❤❤

Résumé: Jane Kerry est bibliothécaire dans une bourgade tranquille des Etats-Unis et mène une vie bien rangée. Jusqu’au jour où elle trouve une enveloppe à son nom, contenant un billet de cinquante dollars et une énigme… qui la mène à une deuxième enveloppe, une deuxième énigme et un billet de cent dollars. C’est tentant… Qui est ce mystérieux « Maître du Jeu » qui signe ces énigmes ? Qui exige d’elle de plus en plus de courage et d’ingéniosité, et l’entraîne à commettre des actes fous, immoraux…
et toujours plus dangereux ? Jane est happée dans un engrenage infernal. Mais c’est un jeu qu’il faut jouer jusqu’au bout.

Avis: Je l’ai lu en deux jours ! 561 pages en deux petits jours … Je suis moi-même impressionnée par cette performance car ce n’est pas dans mon habitude haha. J’avais lu des avis comme quoi elle n’était pas assez angoissée des horreurs qu’elle commettait … Mais il est important de s’attacher à un détail hygiénique, qui lui permet de continuer le jeu assez sereinement. Evidemment, si vous détestez les scènes gore, je ne vous le conseille pas car il faut avoir le coeur accroché.

Ce que j’ai aimé
Le choix de continuer ou non ce jeu assez malsain, le fait de voir comment l’appât du gain pouvait prendre le dessus sur notre conscience et sur les actions dangereuses que le personnage principal pouvait accomplir sans n’avoir presque aucune compassion.
J’ai aussi appréciée le fait que ce personnage de nature assez timide, devienne, grâce au Jeu, très extravertie, très « je m’en fou de tout, au point où j’en suis, je n’ai rien à perdre. » Il y a également la manipulation mentale qu’exerce un parfait inconnu sur sa proie, ce qu’il arrive à lui faire faire et à la persuadée que c’est elle qui prend les décisions alors que non.
L’auteur arrive dans cet ouvrage à nous faire demander si on serait capable d’aller aussi loin pour de l’argent.

Ce que je n’ai pas aimé
Trop de description parfois inutile, ce qui allonge les chapitres et qui donne l’impression de « tourner en rond ».

Titre: MIRROR MIRROR
Auteur: Cara Delevingne
Parution: Octobre 2017
Prix: 18€
Note: ❤❤❤❤

Résumé: Une histoire passionnante qui explore les questions d’identité, de sexualité, d’amitié et de trahisons pour les fans de NOUS LES MENTEURS. Amis. Amant. Victime. Traître. Que voyez vous quand vous regardez dans le miroir ? A 16 ans, Red, Leo, Naima et Rose sont des ados de 16 ans comme tout le monde : ils tentent de savoir qui ils sont dans la jungle du lycée. La vie n’est pas parfaite mais ils sont unis par leur amour pour la musique et pleins d’espoir quant au futur.
Enfin c’était vrai jusqu’à ce que Naima meurt dans des circonstances tragiques ne laissant qu’un mot. « Désolée ». Quelle horrible vérité cachait-elle ? Quel sombre secret a dévoré sa personnalité solaire ? Et comment Red, la force protectrice du groupe, a pu passer à côté des signes du trouble de Naima ? Alors que Rose se réfugie dans les soirées et que Léo se renferme, Red cherche à en savoir plus et découvrir ce qui a pu conduire à la mort de Naima.
Mais une fois qu’un miroir est brisé, il ne peut pas être réparé.

Avis: C’est un livre plutôt pour un public de 14/18ans, mais il convient aussi aux adultes de le lire car on y apprend beaucoup de choses sur le mal-être durant cette période qu’est l’adolescence. Comment les dérapages sont faciles et comment une amitié peu sauver des personnes au bord du gouffre.
On y découvre aussi l’addiction des jeunes aux réseaux sociaux et une histoire assez glauque

Ce que j’ai aimé
L’écriture, dans un premier temps, qui est brute de décoffrage, vu que le roman est comté par un adolescent, du coup ça nous parle assez facilement. Plusieurs thèmes de l’adolescence sont abordés: l’amour, l’amitié, la révolte, l’art, et évidemment l’image que l’on reflète aux autres, le jugement trop hâtif. Ceci rend les personnages attachants et nous pouvons nous identifié facilement à eux. Evidemment l’enquête qui est menée nous tient en haleine jusqu’au bout, on a plus envie de s’arrêter dans notre lecture !

Ce que je n’ai pas aimé
C’est étrange … Mais rien ne m’a déplu haha. Pourtant je suis madame critique …

Vos lectures du moment ? J’ai déjà une bonne liste … Mais je suis preneuse haha !

Publicités

MONTHLY NEW’S: SEPTEMBER

Un peu de nouveautés dans le placard ainsi qu’à la maison … Que demander de mieux ? J’ai pris une sacrée résolution, qui est d’acheter des choses qui me sont utiles. Bon, passons outre la décoration qui est inutile en tout point, l’utile s’attachera à mon dressing. J’ai décidé que chaque mois je vous présenterai les petites affaires qui ont rejoints progressivement mon quotidien. Il faut savoir que pour ceci, j’ai du faire un énorme tri de mon dressing .. Et ce tri n’est pas encore fini car chaque jour, lorsque je regarde ce qui m’entoure quotidiennement, je me détache encore de beaucoup de choses, et je suis assez fière d’y arriver ! Moi, Sophy, la conservatrice née, n’existera bientôt plus !

img_8433

H&M BAG – Ce mois-ci, j’ai du me racheter un sac. Article que beaucoup de femmes ont en quantité indéfini … Mais pourquoi un sac ? J’en ai déjà plusieurs, des petites besaces, des sacs ballons, mais je n’avais pas de sac « oversize » et très franchement, ça manquait dans mon quotidien. Vous savez, avec les températures changeantes de l’automne, il faut bien mettre ses grosses écharpes, bonnets et compagnie quelque part ! Sachant que je travaille, le matin je m’habille beaucoup et le soir je repars avec une petite veste .. Donc ce sac m’était indispensable ! Au niveau du design, on est sur un cabas argenté. Pourquoi argenté ? Pour sortir du quotidien black que je prône depuis plusieurs années !

img_8461

ZARA MOCASSINS – Toujours dans un soucis de confort au travail (je marche énormément) , j’ai opté pour une petite paire de mocassins en velours, la tendance qui revient en force. De plus, c’était une bonne affaire à faire (oh oh oh petit jeu de mots) car ZARA à sorti depuis quelque temps une catégorie d’articles « spécial prices », en gros, de produits designer mais à bas prix, et c’est une belle réussite !

ZADIG&VOLTAIRE PORTE-FEUILLE – C’est un achat qui remonte à quelques semaines déjà, bien avant septembre d’ailleurs, mais il fallait que je change de porte monnaie car l’ancien était beaucoup trop rigide et je sentais qu’il allait rendre l’âme … Il faut savoir que pour mes porte-feuille/monnaie, j’aime qu’ils soient beaux, esthétiques, et je n’hésite pas à y mettre le prix. C’est pour cela que j’ai craqué à la fin des soldes pour ce modèle clouté en cuir noir. C’était LE porte-feuille qui me correspondait le mieux, qui reflétait réellement ma personnalité.

img_8437

SOSTRENE GRENES CLOCHE – J’ai succombé par le plus grand des hasards. Un matin, en me baladant sur Facebook, je suis tombée sur la nouveauté qui faisait fureur chez les soeurs green; cette cloche en .. Plastique. (verre ou plastique, plastique ne cassera pas !) Je me suis dépêchée à aller en boutique afin d’en acheter une, dans un décor très épuré, une base de bois ne peut que meubler. Je n’ai encore rien mis à l’intérieur pour l’instant … J’attend d’avoir l’idée déco du siècle pour vraiment donner une touche décalée. De plus, il n’en restait que 5 en magasin et quelques jours plus tard … Plus rien, coup de chance hein ?

img_8477

BETTY // BETTY AUTIER – Et oui, aujourd’hui je peux me vanter ! Ce n’est pas mon habitude d’acheter les bouquins publiés par les youtubeuses/blogueuses … Mais j’ai succombé. Pour la petite histoire, et pour donner un explication au faite que je puisse me vanter, je connais Leblogdebetty depuis … Sa création ! Et oui, mesdames, messieurs, je suis assez âgée pour connaître le mythe et pour avoir connu le mythe, la femme qui a créer le métier de « blogueuse mode » si on peut l’appeler ainsi. C’est donc cette femme qui m’a donnée envie d’écrire sur la toile, après plusieurs skyblog haha, et qui m’a transmis l’envie de vous exposer mes looks, mon style, ma personnalité. Elle fait partie des nombreuses premières blogueuses que je suis encore … Malgré qu’elle est décidé de mettre une halte à son blog. Je suis impatiente de découvrir son livre, car c’est une femme qui à faire d’extraordinaires collaborations et qui n’était encore jamais passée sous les feux des projecteurs .. Ca manque de nos jours, a modestie !

LUNETTES DE VUE LIU.JO – Et pour terminer cet article, je vous montre ma paire de binocle que je suis allée récupérer fin Septembre. Le choix n’a pas été simple, je souhaitais une paire de lunettes transparentes et ça n’existait pas … J’ai donc demandé une monture assez énorme pour qu’elles soient adaptées à la forme de mon visage (c’est tout un art retenez bien) Et mon opticien les a sortie du placard si on peut le dire et ça a été le coup de foudre immédiat. Pour l’anecdote, je ne connaissais pas du tout la marque, et j’ai découvert récemment que l’enseigne était au départ, une enseigne de prêt-à-porter ! Agréable surprise, car les articles qu’ils proposent sont exactement dans le style que j’exploite depuis des années.

// Sophy

 

HOW TO SPEAK EMOJI’S ?

IMG_6420

Je suis contente de vous écrire cet article ! Très rare lorsque je parle de lecture sur le blog … Et encore, ce n’est pas de la vraie lecture avec une histoire … Mais un déchiffrage haha.  Je m’explique. J’ai découvert ce livre par hasard et je l’ai trouvé très amusant. En effet, nous vivons au XXIème siècle, siècle des nouvelles technologies et donc l’apparition des emoji. Vous savez, ces petites émoticones qui peuple nos conversations. Bien souvent, la signification que nous portons à chacune est subjective; et finalement, on se trompe sur leur signification objective.

Aujourd’hui, grâce à ce bouquin, écrit en anglais bien évidemment, j’ai pu découvrir la signification réel des emojis, et comment les assembler dans des phrases. Très bête n’est-ce pas ? Mais ce livre est tellement bien fait ! Vous avez dans un premier temps une introduction avec la signification des emojis, puis des catégories pour les évènements de l’année, les relations amoureuses, les sorties nocturnes …

IMG_6422

J’ai trouvé la découverte amusante et sincèrement, je n’ai pas hésité à le commander. 15€ le livre, avec une couverture très épaisse, ainsi que les pages .. L’imprimé est magnifique et son contenu est très réaliste et jeune ! C’est plus un livre gadget et amusant, qu’un roman construit, faite bien la différence.

Vos découvertes du moment ?
Des livres à me conseiller ?

Capture d’écran 2015-12-31 à 21.37.10

Retour en territoire zombie … Avec Max Brooks

Je ne sais pas si je vous en ai déjà parlé par ici … Mais l’une de « mes passions », pour compléter ma liste assez étrange, est celle des zombies. pourquoi une passion ? C’est tout simplement un mythe scientifique. Malgré que mes choix scolaires ne se soient pas tournés vers la médecine, je convoite dès que possible ce milieu passionnant. En quoi zombie et sciences sont-ils liés ? C’est que le guide Max Brooks nous explique …

Mais avant de commencer, une petite biographie. Max Brooks est donc un écrivain Américain, fasciné par les zombies, et trois de ses ouvrages ont été traduits en français et ont eu un succès assez fou. « Comment survivre en territoire zombie » a été publié en 2003 aux Etats-Unis, et il aura fallut attendre 2009, soit 6 ans, pour que ce livre soit traduit en français. Un second succès se publie la même année, il s’agit cette fois-ci du livre « World War Z » rédigé en 2006. Oui, il en est sorti un film d’ailleurs.

12

▲ Comment survivre en territoire zombie ?

Vous trouverez dans cet ouvrage, dans un premier temps, une définition du zombie, ses caractéristiques, les connexions complexes de son cerveau à ses organes inertes.Mais aussi, comment est-ce que l’on attrape le solanum, nom du virus réanimant les morts … Afin de vous tirez des griffes de ces méchantes bêtes, Max Brooks vous proposera une liste d’équipements à posséder au cas ou vous vous retrouverez face à une goule. Des méthodes de combats, comment déterminer le niveau d’infection d’une zone … Et enfin, les divers attaques recensées depuis que le monde est monde.

Attention, ce roman, si on peut l’appeler ainsi, peut rendre paranoïaque, méfiant des moindre bruits que l’on peut entendre la nuit, des moindre personnes à l’aspect suspect que l’on croise dans la rue … Non, je n’en ai pas fait l’expérience car je pense savoir dissocier réel d’irréel, même si l’on est jamais trop prudent !

▲ World War Z

Ce livre est un résumé de divers états, de plusieurs pays sur les attaques de zombies. Assez surprenantes, car l’étendus des dégâts n’est pas la même partout. La découverte des premiers cas se trouve d’ailleurs dans un pays totalement insoupçonnés. On pourrait penser que cet ouvrage est rédigé comme suite du Guide, car l’aspect scientifique et les recherches sont très présent. Bien entendu, la fiction se marie tellement bien à la réalité que l’on a du mal à tirer le vrai du faux !

Je n’ai pas acheté seulement le bouquin, mais la version avec la carte des attaques répertoriées, une liste d’équipement, des autocollants .. Une vraie enfant me direz-vous ! Mais il faut bien garder cette part de magie, sinon nous ne vivons plus que dans une dégringolade insensée !

Vous savez qu’un film porte le même nom que cet ouvrage n’est-ce pas ? Et bien, ceux-ci n’ont rien en commun, ou du moins, peu de chose. Le livre fonctionne sous forme d’interview effectuée au quatre coins du globe, afin de voir la vision et la propagation dans chaque pays. Tant dis que le film trace l’histoire de Jerry, en quête d’un remède ou vaccin pour immuniser la population saine.

 ▲ Bilan sur l’auteur

Je suis assez contente que Decitre ait mis en avant ses ouvrages, Max Brooks mérite le succès mondial qu’il connaît, car ses romans sont de pures merveilles mariant parfaitement sciences et imagination. Même si le thème des zombies n’intéressent pas les gens « normaux », et encore moins en lecture, je trouve remarquable de s’être lancé dans cette aventure littéraire.

D’habitude je n’aime pas lire, mais étant tombée par hasard sur les livres de M.Brooks et voyant qu’ils correspondaient à mon univers, je me suis dit pourquoi pas ? Et sincèrement, ça m’a redonné goût à la lecture ! Chose très rare car je n’ai jamais terminé un seul livre de ma vie … (j’en choque sûrement plus d’un(e))

Ces deux livres m’ont redonnés goût à la lecture, même si je ne m’attaque pas encore à du Victor Hugo ou du

Quels sont vos lectures du moment ? Et celles qui vous on marqué ?

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux afin de ne rien rater !

FACEBOOK
INSTAGRAM
YOUTUBE