MIX MOUTON GLITTER VINYLE

Le retour du petit mouton, dans un look un peu plus travaillé sur les matières. Effectivement, quand je réfléchie à des look, j’ai souvent des images qui me viennent en tête et des idées farfelues, comme celle-ci. Je me suis dit « Tient l’association du mouton et du vinyle est cool » (je l’avais vu sur Noholita, et j’en passe) « Mais si j’ajoutais une touche glitter par dessus ? Est-ce que ça ferait trop ? Oh je m’en fiche pas bien mal ! » Finalement, j’adore ce rendu street, même si ce n’est pas du tout le style que j’affectionne en général.

J’ai pas grand chose à dire, à part que Janvier touche déjà à sa fin, c’est bien triste de voir que le temps passe si vite !

Manteau – STRADIVARIUS (similaire) // T-shirt & Pantalon – PULL&BEAR // Derbys – CHAUSSEA

// Sophy

Publicités

LECTURES DE JANVIER

Inauguration d’une nouvelle catégorie sur le blog. Je me suis challengée cette année à lire, alors que je n’ai jamais aimé ça haha. Sachez que dans ma vie, j’ai fini 3 livres, oui, oui. Je ne trouvais aucun intérêt à la lecture, je trouvais ça long et ennuyeux et le nombre de pages de certains bouquins me donnait des maux de tête. Je ne sais pas ce qu’il c’est passé dans mon esprit, mais j’ai pris goût à la lecture grâce à des biographies d’artistes. J’ai voulu aussi m’essayer à la grande littérature, ce qui n’a pas du tout été efficace, puisque je n’ai jamais lu les bouquins que j’avais acheté. J’ai essayée le genre romantique … Alors que je déteste ça, même en film. Et finalement, je me suis tournée vers le genre polar/thriller et j’y ai trouvé un véritable confort. Vous allez très certainement me prendre pour une psychopathe à lire ces bouquins et pourtant … Lorsque l’on en commence un, il est difficile de ne pas le terminer pour en savoir le dénouement et pour ne pas ressentir de frustration (comme souvent avec des films en plusieurs parties ou des séries) Ce qui est cool aussi, c’est que ces lectures permettent de développer l’imaginaire, et pas que dans l’univers du thriller. On s’imagine à notre manière le livre, sans que le lieu, la maison, les personnages soient imposés par autrui.

C’est donc en me rendant chez Decitre (la boutique de référence n’est-ce pas?) et plus particulièrement vers le rayon polar que j’ai commencé à jeter un oeil et à m’intéresser. Evidemment, ne connaissant aucun auteur, je me suis tournée vers la sélection, et j’ai commencé à regarder les couvertures et une de ces dernières m’a attirée l’oeil. Il s’agissait d’un livre où était dessiné un crane avec une coupe iroquoise rouge. J’ai trouvé ça cool et le titre m’a paru accrocheur: PSYCHO KILLER. Je suis donc reparti avec ce chef d’oeuvre, et je me suis lancée dans sa lecture, je ne pouvais plus décrocher. Etant lente dans ma lecture, j’ai pris plusieurs semaines pour le terminer, mais j’y suis arrivée ! (Je vous ferai un article sur ce livre, mais aujourd’hui j’ai un autre ouvrage à vous présenter)

Titre: LE JEU
Auteur: Richard Laymon
Parution: Juillet 2017
Prix: 7,20€
Note: ❤❤❤❤❤

Résumé: Jane Kerry est bibliothécaire dans une bourgade tranquille des Etats-Unis et mène une vie bien rangée. Jusqu’au jour où elle trouve une enveloppe à son nom, contenant un billet de cinquante dollars et une énigme… qui la mène à une deuxième enveloppe, une deuxième énigme et un billet de cent dollars. C’est tentant… Qui est ce mystérieux « Maître du Jeu » qui signe ces énigmes ? Qui exige d’elle de plus en plus de courage et d’ingéniosité, et l’entraîne à commettre des actes fous, immoraux…
et toujours plus dangereux ? Jane est happée dans un engrenage infernal. Mais c’est un jeu qu’il faut jouer jusqu’au bout.

Avis: Je l’ai lu en deux jours ! 561 pages en deux petits jours … Je suis moi-même impressionnée par cette performance car ce n’est pas dans mon habitude haha. J’avais lu des avis comme quoi elle n’était pas assez angoissée des horreurs qu’elle commettait … Mais il est important de s’attacher à un détail hygiénique, qui lui permet de continuer le jeu assez sereinement. Evidemment, si vous détestez les scènes gore, je ne vous le conseille pas car il faut avoir le coeur accroché.

Ce que j’ai aimé
Le choix de continuer ou non ce jeu assez malsain, le fait de voir comment l’appât du gain pouvait prendre le dessus sur notre conscience et sur les actions dangereuses que le personnage principal pouvait accomplir sans n’avoir presque aucune compassion.
J’ai aussi appréciée le fait que ce personnage de nature assez timide, devienne, grâce au Jeu, très extravertie, très « je m’en fou de tout, au point où j’en suis, je n’ai rien à perdre. » Il y a également la manipulation mentale qu’exerce un parfait inconnu sur sa proie, ce qu’il arrive à lui faire faire et à la persuadée que c’est elle qui prend les décisions alors que non.
L’auteur arrive dans cet ouvrage à nous faire demander si on serait capable d’aller aussi loin pour de l’argent.

Ce que je n’ai pas aimé
Trop de description parfois inutile, ce qui allonge les chapitres et qui donne l’impression de « tourner en rond ».

Titre: MIRROR MIRROR
Auteur: Cara Delevingne
Parution: Octobre 2017
Prix: 18€
Note: ❤❤❤❤

Résumé: Une histoire passionnante qui explore les questions d’identité, de sexualité, d’amitié et de trahisons pour les fans de NOUS LES MENTEURS. Amis. Amant. Victime. Traître. Que voyez vous quand vous regardez dans le miroir ? A 16 ans, Red, Leo, Naima et Rose sont des ados de 16 ans comme tout le monde : ils tentent de savoir qui ils sont dans la jungle du lycée. La vie n’est pas parfaite mais ils sont unis par leur amour pour la musique et pleins d’espoir quant au futur.
Enfin c’était vrai jusqu’à ce que Naima meurt dans des circonstances tragiques ne laissant qu’un mot. « Désolée ». Quelle horrible vérité cachait-elle ? Quel sombre secret a dévoré sa personnalité solaire ? Et comment Red, la force protectrice du groupe, a pu passer à côté des signes du trouble de Naima ? Alors que Rose se réfugie dans les soirées et que Léo se renferme, Red cherche à en savoir plus et découvrir ce qui a pu conduire à la mort de Naima.
Mais une fois qu’un miroir est brisé, il ne peut pas être réparé.

Avis: C’est un livre plutôt pour un public de 14/18ans, mais il convient aussi aux adultes de le lire car on y apprend beaucoup de choses sur le mal-être durant cette période qu’est l’adolescence. Comment les dérapages sont faciles et comment une amitié peu sauver des personnes au bord du gouffre.
On y découvre aussi l’addiction des jeunes aux réseaux sociaux et une histoire assez glauque

Ce que j’ai aimé
L’écriture, dans un premier temps, qui est brute de décoffrage, vu que le roman est comté par un adolescent, du coup ça nous parle assez facilement. Plusieurs thèmes de l’adolescence sont abordés: l’amour, l’amitié, la révolte, l’art, et évidemment l’image que l’on reflète aux autres, le jugement trop hâtif. Ceci rend les personnages attachants et nous pouvons nous identifié facilement à eux. Evidemment l’enquête qui est menée nous tient en haleine jusqu’au bout, on a plus envie de s’arrêter dans notre lecture !

Ce que je n’ai pas aimé
C’est étrange … Mais rien ne m’a déplu haha. Pourtant je suis madame critique …

Vos lectures du moment ? J’ai déjà une bonne liste … Mais je suis preneuse haha !

RED FUR


TATALALALALALALA ! Après les bottines du feu, la fourrure du feu haha. Jeu de mots bien pourri, mais vous êtes habitués. Pièce forte de mon dressing, je suis ravie de vous présenter cette fausse fourrure dégotée chez H&M. Je l’avais vu partie par-ci, par-là, et je suis tombée par hasard dessus pendant une période de soldes flottantes à -40%; seul bémol, la rupture de stock. J’y suis retournée tout les jours, plusieurs fois même, pour voir si par miracle elle ne revenait pas … Et ce n’est que le lendemain de la fin de la promotion qu’elle a fait son apparition. Tant pis, je l’ai quand même prise, et j’avais un code promo de -15%, c’est toujours ça de gagné ! Je ne regrette en rien, sachant que la rapport qualité/prix est plutôt cool. C’est sur que 80€ dans une fausse fourrure, ça fait un peu mal, surtout si c’est de la mauvaise qualité. Mais là c’est tout le contraire, elle tient hyper chaud et je peux même me balader qu’en t-shirt dessous, même si les températures sont basses !

Ce qui est sur, c’est qu’on ne passe pas inaperçu haha. Je l’ai portée plusieurs fois pour aller au travail et les gars de la station d’à côté rigolaient bien 😉 Je l’ai assortie avec une jupe-culotte, je trouvais ça cool, même si le volume en haut et en bas est déconseillé, je trouve que le rendu est plutôt sympathique. Laissons tomber les codes, et faisons ce qu’il nous plait !

Manteau – H&M (similaire ici) // Jupe- culotte – ZARA //Débardeur – H&M // Bottines- STRADIVARIUS

// Sophy

LA ROBE PULL

Je l’ai enfin trouvée ! Après plusieurs tentatives, j’ai enfin ma robe pull haha. Enfin, au départ c’est un pull de chez STRADIVARIUS, et je l’ai pris en taille L pensant qu’il était petit et finalement quand je l’ai reçu, il ressemblait à une robe. Coup de maître et je l’ai détourné ainsi. Puis j’en voulais un blanc, qui ne fasse pas trop effet « jaunis » comme la plus part des autres pull, j’en suis assez satisfaite. J’en profite aussi pour vous présenter mon nouveau coup de coeur: mon sac EVEN&ODD en vente sur ZALANDO. Merci à mon papa qui me l’a offert pour Noël ! Depuis que je l’ai, je le traine de partouuuuuuut.

Pull- STRADIVARIUS // Derbys – PULL&BEAR // Sac – ZALANDO

// Sophy

SALES SELECTION 2018

Les soldes ont commencés depuis hier et je me suis bien fait plaisir ! Je trouve que les prix sont vraiment attractifs et ne parlons pas de la multitude de choix qui s’offre à nous. Même un peu trop de choix, il est difficile de trouver son bonheur en peu de temps. Je vous publie une sélection d’articles à des prix ultra compétitifs et d’assez bonne qualité. Je vous partagerai mes trouvailles lorsque j’aurai reçu mes colis, car avec un bras dans le plâtre, difficile d’aller faire les soldes en boutique haha.

H&M

               

ZARA

             

PULL&BEAR

            

ASOS

             

MANGO

      

BERSHKA

  

STRADIVARIUS

        

PIMKIE

           

DECORATION

       

         

 

 

COMFY SALES

DING DING DING !!!! L’heure des soldes a sonnée ! D’accord, ce n’est que dans deux jours, mais je vous ai préparé un look pour l’occas’ . Rien ne sert de sortir les talons ou de ce maquiller ce jour là. Bon, je ne suis pas la plus grande adepte du premier jour des soldes car je suis désolée de le dire et encore, ce n’est que la vérité, mais certaines sont vraiment vraiment vraiment folles. Au point de guetter, d’arracher les vêtements, d’insulter les vendeurs … Je suis vendeuse et je vais remettre les pendules à l’heure. Durant cette période, les vendeurs sont ultra actifs, parfois présents sur la surface de vente pendant plus de 8h, à courir ou tout simplement traiter la livraison (suivant les enseignes ça peut aller de 15 à 150 colis) étiqueter et j’en passe. Alors oui, ce jour là, on ne peut pas être forcément à votre écoute (toujours suivant l’enseigne dans laquelle vous allez) car tout va très vite et que l’on doit gérer un flux clients souvent triplés des périodes « normales ». Donc s’il vous plait mes dames, acceptez que tout ne vous est pas due et que le client n’est pas roi, parce que vous êtes bien content de trouver le magasin propre, rangé et rempli, non ?

En bref, aujourd’hui je vous présente ma tenue assez décontracté. En plus, il fait plutôt bon, donc rien ne sert de trop s’habiller, surtout quand on fait que rentrer et sortir des magasins haha. J’adore ce pantalon. C’est un cadeau de mon papa pour mon anniversaire … Il est ultra confortable, malgré que la taille soit très haute et que donc on est un effet de « pendouille » au niveau de l’entre-jambes. Il est assez léger, donc à éviter lors des jours de grand froid !

Veste – ZARA // T-shirt – PULL&BEAR // Pantalon – H&M // Derbys – CHAUSSEA

// Sophy

HELLO 2K18 !

Nous voici enfin en 2018 !
Tout d’abord, je vous souhaite une très bonne année, qu’elle vous apporte tout ce dont vous rêvez,
de la bonne humeur et de la santé !

Je suis bien contente que 2017 se termine, d’ailleurs l’année c’est finie en beauté pour moi: glissade le 30 Décembre, le dos et le bras qui ont bien reçus haha. J’en ris, mais je vous assure que sur le moment, j’étais pas au top. Mais ça ma permis de réaliser plusieurs choses, et que mon année 2017 n’avait pas été aussi « mauvaise » que je l’avais pensé. Effectivement, grâce à cette année de galères, je sais exactement ce que je ne veux pas; et ça, c’est déjà un énorme pas car on se focalise que sur du positif ! Et oui, définir ce qui ne nous convient pas, et non s’en faire une idée, nous permet d’avancer.

Savoir reconnaître les signes est une chose que j’ai aussi apprise. Croyez-le ou non, rien arrive au hasard. Nous sommes face à des choix, mais disons-le, il vaut mieux vivre pour ne pas avoir de regrets. Je l’applique depuis peu et ça fait un bien fou au mental ! 2017 m’aura fait faire des choses étranges, mais les décisions que j’aurai prise m’auront toujours apportées des leçons positives.

Ne laisser jamais quelqu’un critiquer ce que vous êtes … Il vaut mieux se séparer de cette personne, que de garder une onde négative qui va miner notre moral. D’autres personnes vous accepteront comme vous êtes, don’t worry! « Le style à son importance » mais on ne doit pas entrer dans des cases. J’assume complètement ce que je suis, ce que je porte, ce que je dis. Et cette année, des personnes ont quittées mon entourage et c’est un bien.

Tout arrive en temps et en heure, rien ne sert de précipiter les choses. Cette leçon, on essaye de nous l’inculquer depuis notre enfance, mais c’est en grandissant qu’on la retient. Si on se trompe, ce n’est pas grave, d’autres choses arriveront et peut-être nous apporteront du bonheur simple ou de nouvelles leçons.

Pas de résolutions, mais des objectifs réalisables. Les résolutions sont bien belles, mais elles sont souvent dictées par un mouvement social. Les objectifs, en revanche, sont fixés lorsque nous commençons à savoir ce qu’on ne veut pas ! Enfin, ce n’est que mon avis, qui je le rappelle, est subjectif.

Arrêtez de se voiler la face. Pendant des années je l’ai fait, et à un moment, ça m’a tout simplement soulé de me fondre dans la masse. Alors maintenant j’essaye de dire au maximum ce que je pense, de rester simple et surtout moi-même ! Je suis « trop Sophie » … Et ? Si être moi-même dérange, autant quitter l’assistance tout de suite, je ne retiens personne !

Avoir un grain de folie. Ca fait des années que je l’ai et il a essayé de s’échapper cette année. Fort heureusement que mon entourage m’a rappelé que le monde ne s’arrêtait pas à quelques obstacles et que ma bonne humeur me permettait de m’en sortir ! Ce qui a très bien marché d’ailleurs haha.

2018, j’arrive et je sais enfin ce que je ne veux pas … Donc ce que je veux 😉

// Sophy