Retour printanier en Indochine.

Parlons musique aujourd’hui. En Novembre dernier, je rédigeais un premier article à propos de mon concert en Indochine, ou plutôt d’Indochine. En tant qu’admiratrice de l’écriture de Nicola Sirkis, et de l’emprunte musicale que le groupe a réussi à conserver durant bientôt 35 ans .. Je ne pouvais pas rater une occasion de le croiser à nouveau.

 

Beaucoup de personnes sont réfractaires face aux artistes français, ce qui est assez dommage, car ils passent à côté de merveilleuses découvertes ! Mais après tout, chacun son choix. Pour ma part, tout n’est pas bon à prendre, il faut seulement s’attarder sur ce qui vous parle le plus, ce qui fait ressortir en vous la tristesse et la joie simultanément, l’émotion qui vous soulève votre coeur à chaque mots prononcés.

Je pourrais prendre part à des concerts toute ma vie .. Un tel engouement, une telle énergie s’élève dans la salle, grâce à une ou plusieurs personnes. Ici ? Ce qui est magique avec ce groupe culte, ce n’est pas juste de la musique pour faire vendre, c’est un moment magique, ou le public prend part à la scène, au spectacle.

Je prendrais toujours la défense des artistes, dans l’antiquité, leur art était méprisé car trop libérateur, et contradictoire à la religion, mais la nouvelle religion d’aujourd’hui, n’est-elle pas l’art libérateur ?

Je vous laisse admirer ma tenue pour l’occasion, du moins, le t-shirt que j’ai confectionné et qui m’a valu le plus beau des cadeaux .. Et en prime, une photo du Bracelet Lalla Chiffon créer spécialement pour le BCT. Joli DIY n’est-ce pas ?

10006341_672477082809843_807507125_n

1510902_673297116061173_348483676_n

Hélas, je n’ai pas pu faire de photos du concert car mon téléphone était de trop mauvaise qualité, mais je me suis lâchée sur les vidéos. Je ne vais pas vous laisser d’aperçue .. Je veux vous épargner ma voix criarde !

 Sans les concerts, je ne sais pas ce que je serai .. C’est assez fou à dire, mais il y a tant d’émotion transportée, comme une douce brise qui caresse nos corps harmonieux au rythme d’une mélodie lointaine, mais en même temps si proche. Une nouvelle religion à suivre. 

Publicités

12 réflexions sur “Retour printanier en Indochine.

  1. Les artistes français ne sont pas tous mauvais. Qui n’a pas entendu le collectif FAUVE. Je pense qui vont aller très loin. Après je ne parle pas de Saez, Izia, Olivia Ruiz…Il en faut pour tous le monde et il y a ce qu’il faut chez nous.
    Merci de nous faire partager ton engouement envers Indochine.

  2. J’ai pas eu la chance d’assister à beaucoup de concerts, mais j’ai adoré le peu que j’ai fait (et que des artistes français, d’ailleurs !) J’aime beaucoup comment tu désignes ça « nouvelle religion » : le terme est bien choisi.

      1. C’est ça, puis l’ambiance est souvent euphorisante… J’espère en faire quelques autres, de concerts.

      2. Très sincèrement, tu trembles, et il se passe de magnifique chose avec les artistes durant ces soirées !

        Je te le souhaite de tout coeur 🙂

      3. Et tu cries… Je me souviens ne plus avoir eu de voix.
        Je te souhaite la même chose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s